Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 07:13

Ce mardi, se tenait un comité européen. Deux annonces ont été faites :
Premièrement : La fermeture d’une usines en Espagne.
Deuxièmement :3M recherche un repreneur pour l’usine de Cluses. Si cette solution ne pouvait se réaliser, alors l’usine de Cluses pourrait fermer.

Il semble que des tentatives pour reprendre l’usine se soient déjà soldées par des échecs.

3M explique sa stratégie par le changement de marché entre la technologie cuivre et le passage à la fibre. On ne peut que constater qu’en termes de stratégie industrielle, c’est justement à cause d’un manque de stratégie que ce type de résultats arrive, et chaque fois, ce sont les salariés de base qui en sont les victimes.

Dans une entreprise ou tout est devenu un coût, la recherche d’adaptation au marché en est devenu un. Aussi, 3M préfère investir en achetant des entreprises innovantes plutôt que dans l’adaptation de ses propres produits à l’évolution du marché.
Rangez les étendards « 3M Innovation », il n’y a plus rien à voir.

C’est une stratégie de vampire. 3M achète (Pouyet, était un leaders de son marché), 3M saigne pour remonter le plus de dividendes puis 3M jette la dépouille au plus offrant.

Nous imaginons sans peine le sentiment que peuvent ressentir en ce moment les salariés de Pouyet.

L’Europe de 3M, C’est aujourd’hui 67 sites industriels.

A termes, 3M veut en garder 45 !  La liste des fermetures va donc s’allonger dans les mois à venir.

3M Chadderton Angleterre 125 personnes

EMFI SK Slovaquie arrêt des activités : site de production - centre de distribution et bureau des ventes.

3M Purification Arrêt des activités à Ligacon 15 personnes

Cluses 68 personnes

Pamplona 62 personnes

On ne déplore que des victimes dans la 3M du bas, les dirigeants si visionnaires, si bien payés pour cela, étant toujours préservés.

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 14:01

Petites infos du Comité Central d'Entreprise du 4 novembre 2014.

 

La Direction a demandé au prestataire chargé d'étudier la réimplantation du siège social de Cergy, d'y ajouter une étude sur la possibilité d'y accoler une grande partie du C.T.C. actuellement sur le site de Beauchamp.

Même si l'idée d'accueillir les clients au même endroit pour les démonstrations techniques et la vente fait plutôt sens, il est évident que ce serait encore un coup dur pour l'établissement Beauchampois.
Rien n'arrive et le site se vide au fur et à mesure du départ de productions.

Avec cette partie du C.T.C., c'est  à peu près 75 personnes qui partiraient de Beauchamp.

La pyramide des âges sur Beauchamp et le gel zélé des embauches sur la partie manufacturing laissent entrevoir une très forte baisse des effectifs dans les années à venir.

**********

La Direction a présenté un projet de formation spécifique à Beauchamp:
En effet, lors du C.C.E. d'octobre 2013, sur une question directe d'un élu F.O. (DOUBLET Alain), qui demandait ce que la Direction comptait faire pour développer la formation et l'employabilité des salariés du site de Beauchamp, aux regards des risques pour le site et du fait que Beauchamp est le site ou la formation des opérateurs postés est la plus mauvaise, la Direction avait pris des engagements.

A ce jour, rien n'ayant été fait pour améliorer ces points, nous avons de nouveau posé des questions précises.

Réponse : La Direction travaille sur un projet de formation (technique) pour les salariés (2015 et 2016). Un budget spécial ayant été demandé.
Nous continuerons à suivre ce projet avec intérêt puisque nous en sommes moteur depuis de longues années. 
La Direction ne peut pas toujours mettre des coups de pied au cul de ses salariés sans s'inquiéter de leur employabilité ou ne s'en inquièter que lors des licenciements.

**********

Sur l"usine en Turquie et les produits qui y seraient fait, la Direction n'a toujours pas de réponse à donner.
De deux choses l'une : Soit la Direction ne sait faire qu'appliquer les ordres de ses supérieurs sans jamais demander rien, soit elle se fout de nous.
La seule chose que la Direction nous a montré étant une surface d'usine vide, prétendument turque.
Comme nous l'avons fait remarqué, il n'y a pas besoin d'aller jusqu'en Turquie pour voir des surfaces d'usine vide... Beauchamp est bien moins loin.

**********

Le cabinet d'audit des comptes nous a rassuré sur la rémunération de nos dirigeants :

Même lorsqu'ils sont noté 2, ils touchent des stock-options !

Magnifique !

 

 

Partager cet article

Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 19:22

Politique salariale 3M :

Pour une très forte majorité de cadres : 2%

Pour une très forte majorité d'ouvriers, d'employés et de techniciens : 1%

Homard blog (1)

Ce ne sont pas les salariés bénéficiaires qui nous choquent,

mais les syndicats qui ont signé cette politique salariale aussi déséquilibrée....

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 10:45

L'article du blog FO S.O.A. Logistics annonce qu'après une baisse de 33 % des effectifs, la Direction a accepter l'augmentation de 16 salariés, soit près de 10%.

Lire l'article ici 

La Direction avait le choix entre accepter et prendre le risque de répondre à un juge pour des demandes de requalifications de contrat intérimaire et d'accepter les embauches.

C'est le travail et la persévérence des élus FO qui ont payé.

En revanche, la Direction devra expliquer comment elle compte pourvoir 7 des 12 embauches d'opérateurs en interne 3M.

Quelle sera la convention de transfert appliquée entre les internes 3M convention chimie vers la convention du transport, bien moins favorable !
La Direction compte-t-elle réellement gérer des embauches avec des droits différents entre ceux qui depuis des mois font le travail au quotidien sur le site de S.O.A., c'est à dire les intérimaires, et ceux qui seront parachutés du jour au lendemain sur la filiale pour faire le même travail ?

Le système mis en place à l'époque par Luc Rousselet (le fossoyeur de 3M Pithiviers, du Post-It Imprimé et de S.O.A.) risque de montrer ses limites rapidement.

Le droit collectif doit primer sur le contrat. Ceux qui étaient présents lors du transfert ont bénéficié des mesures de l'accord collectif de transfert.

Il semble difficile de faire des embauches avec pour moitié des contrats en droit du transport et pour d'autres, des contrats de transfert améliorés. Et même si 3M veut le faire ainsi, les mesures doivent être collectives, s'appliquer à tous les transférés sans différence de coefficient, d'age, de filiale et surtout pas à la tête du client.

Il est aujourd'hui impossible de savoir ce qui s'applique à 3M France Groupe lors de prises de poste à Bourg en Bresse, à Pont-Chateau ou ailleurs, suivant les postes et les coefficients.

La Direction parle de mobilité. Elle devrait se rendre compte que le meilleur moyen d'arriver à cela tient en deux points : transparence et droit collectif.

Les syndicats F.O. sur 3M et ses filiales répondront présents si la Direction engage des négociations permettant de faire avancer ces deux points.




Partager cet article

Repost0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 23:08

Tous les salariés ont pu s’en rendre compte depuis quelques temps ; Bien que le nombre des effectifs à 3M France ne cesse de baisser, il y a en revanche une chose qui ne diminue pas, c’est le nombre des nominations et des promotions qui touchent toujours les mêmes ; ceux du « ring » de la 3M d’en haut.

 

Et chaque nomination se conclu invariablement par des congratulations  et des encouragements. Cela donne parfois l’impression que tous ces gens qui se félicitent à longueur de promotion pensent que c’est leur travail qui fait évoluer 3M.

Ces élites autoproclamées savent-elles au moins de quoi est fait le quotidien des salariés de la 3M d’en bas ?

Certainement pas, ils ignorent tout des autres tant ils aiment à se regarder le nombril, convaincus d’être le gratin du management.

Bien sur, ils resteront à 3M, en France ou dans une autre filiale, jamais ils ne sont victimes des plans successifs que tant de travailleurs de la 3M du bas, depuis des années, ont vécus.

 

Quelques exemples ?

 

-          Un jour on devient patron de service, avec des méthodes qui obligent un CHS-CT et la médecine du travail à faire venir un psychosociologue dans le service, le lendemain on devient autre chose, histoire de se refaire une virginité, puis le surlendemain, pour tout ce travail bien fait, on devient patron de site.

-          Un jour on est patron d’un grand site qui se meure. On part pour un site deux fois et demi plus petit mais avec de l’investissement mais l’on trouve cela tout de même dévalorisant ? Pas de problème, le « ring » trouve la solution, il va faire un « HUB » qui ne servira à rien qu’à flatter l’égo surdimensionné du personnage en question.

-          Un jour on achète pour 140 millions d’euros une entreprise « pépite d’or » qui va booster 3M. Mais il n’y a pas d’alchimiste à 3M et La pépite s’avère n’être que du plomb que l’entreprise va devoir trainer des années et dévaluer pour la moitié de sa valeur. Et croyez-vous que le découvreur de pépite qui a déniché cette opportunité a été viré ?

Qu’un salarié lambda fasse une erreur pour quelques milliers d’euros est à leurs yeux scandaleux et parfois sanctionné durement, mais que le gratin de 3M se plante à ce point, pour le « ring », c’est acceptable !

 

La liste pourrait être longue...

 

Ajoutons-y le cas d'une Direction d'Opération qui a si bien mené son service que celui-ci s'est retrouvé sur la sellette. Pour cette Direction d'Opération, la promotion pour un travail si bien fait vint quelques mois avant la décision de fermeture de l'opération, par une belle promotion de Directeur de Site !

L'appartenance au "ring" permet vraiment tout puisque la petite taille du site d'accueil  permis tout de même au "ring" de trouver une place pour le conjoint... N'est ce pas là une chance inouie d'avoir justement besoin sur ce site de deux profils correspondants juste à ceux des deux composantes de ce couple... C'est dingue le hasard non ?

 

Elle est vraiment formidable la 3M d’en haut.

 

Les postes supprimés, les restrictions d’effectif ne les concernent jamais. Ils suppriment ceux des autres ! Eux sont bien trop important pour la boite…

 

Pensons comme eux un instant…

Il y avait 700 salariés à Beauchamp il y a encore quelques années, en 2008, avec deux activités en plus (le PMD et les Tapes)

Il y en avait 220 à S.O.A.

Chaque site avait son patron.

Pourquoi y a-t-il encore utilité d’avoir deux patrons pour les deux sites ?

Après tout, sur Beauchamp, le Directeur du site ne gère aujourd’hui réellement que 350 salariés (le CTC étant géré à part, en dehors du manuf). Il reste 140 salariés à SOA. Les deux sites sont physiquement proches, le Directeur de site de Beauchamp connaît parfaitement le job sur S.O.A., puisqu’il le faisait il y a encore deux ans. L’effectif  total des deux sites est bien moins important que l’effectif de Beauchamp de 2008 et le nombre d’activités sur ce site à fortement diminué.

Pourquoi garder encore un management si important ?

 

C’est que ces gens là n’appliquent jamais à eux-mêmes ce qu’ils font subir aux autres.

C’est une règle d’or à ce niveau.

 

Pourtant, eux qui s’imaginent si importants n’ont pas le pouvoir de décision du Directeur de la petite PME du coin. Malgré leurs gros salaires, ils ne dirigent rien, ils appliquent les ordres d’en haut, de l’Europe ou des U.S. dont ils ne sont que les tristes marionnettes. La récompense de leur servilité, c’est justement qu’ils ne sont jamais virés, au pire ils sont promus ailleurs à 3M (à la finance, en Asie par exemple), ils sont placés chez des  fournisseurs.

 

Pour eux, il y a toujours une autre solution que pôle emploi car ils sont dans « le cercle »…

 

Partager cet article

Repost0
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 16:14

Parce qu'ils ont osé, ils ont obtenu des droits !

Ceux qui n'osent pas ne peuvent que les perdre, car rien n'est acquis pour toujours.

Défendre ce qu’ont obtenu nos parents et grands parents pour le transmettre à nos enfants et petits enfants et le devoir de chaque salarié !

 

Journal-du-peuple-la-une-1936.jpg

 Bonnes vacances à l'ensemble des salariés !

L'èquipe syndicale Force Ouvrière de 3M  

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 20:03

Nous publions ici le message de la Direction concernant l'avancement de la vente/déménagement du siège social de 3M France.

Au delà du fait que l'on en sait pas beaucoup plus, puisque ce n'est que le lancement d'une étude (la Direction s'autorise donc à penser à une possibilité parmi d'autres...), construire un nouveau siège sur le terrain actuel et avec une hauteur basse (plus de grande hauteur), on ne peut que s'inquièter du nombre prévu de salariés sur le nouveau siège.

Lors du conseil d'agglomération début juillet, le conseil communautaire a pourtant annoncé avoir proposé une location d'un immeuble de bureau libre à un paté de maison du siège actuel. Etrange que 3M préfère perdre du temps et de l'énergie pour résoudre un problème qui peut se résoudre plus simplement.

Peut-être est-ce pour faire patienter... Peut être pour perdre un peu de temps ?

Le nouveau siège en Suisse ne serait-il pas encore pret pour accueillir d'autres fonctions que les achats ?...

Restons vigilants


MESSAGE DESTINE A L'ENSEMBLE DES COLLABORATEURS DU SITE DE CERGY
(Afin de ne pas voir apparaître l'intégralité de la liste des destinataires, ce message est envoyé en bcc)


Nous vous avions informé des trois hypothèses qui ont été lancées il y a plus d’un an :

  • la rénovation de la Tour,
  • le déménagement du siège au plus proche de Paris,
  • un nouveau siège à Cergy dans le cadre du projet de rénovation du Grand Centre lancé par la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise (CACP).


Nous sommes désormais en mesure de vous informer du démarrage d’une étude approfondie en vue de la création d’un nouveau siège de 3M en France sur le site actuel de 3M à Cergy, dans le cadre d’une cession et d’un redéveloppement de notre propriété auprès d’un aménageur foncier, correspondant à l’option privilégiée par le Comité de Direction de 3M en France.  

Cette étude se déroulera avec la société Nexity, et permettra d’élaborer le cahier des charges précis relatif au redéveloppement du site et de  déterminer les modalités financières et juridiques de ce projet pour une validation par 3M Company.

Cette phase d’étude devrait durer jusqu’au 4ème trimestre 2014, et en cas de confirmation, serait suivie du lancement du projet, partagé avec les Instances Représentatives du Personnel et avec l’ensemble des collaborateurs.

Nous continuerons bien sûr à vous tenir informés à chaque nouvelle étape, comme nous avons souhaité le faire aujourd’hui en partageant avec vous cette orientation privilégiée.

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 09:25

Le 7 juillet, sur l’ensemble des sites en France, c’est la journée de la sécurité.

 

L’initiative semble louable. Personne ne vient au travail pour s’y blesser ou y laisser sa santé. Hélas, une grande partie des « ateliers de la  sécurité » ne se concentrera pas sur la sécurité et la santé au poste de travail, mais sera axée sur l’hygiénisme.

 

Dans le désordre : Il faut manger équilibré, ni trop gras, ni trop sucré, ni trop salé, il ne faut pas fumer, pas boire, ne prendre aucune drogue…   
Un repas « équilibre » sera servi en lieu et place des frites grasses habituelles.
Force Ouvrière avait demandé dans les NAO l’augmentation de la part patronale dans les repas afin que le prix du repas soit rehaussé et que la qualité en soit meilleure. La Direction avait refusé.

 

La palme sur l’un des sites revenant à la sécurité routière ou celui qui expliquera aux salariés comment rouler en toute sécurité s’est vu retirer définitivement le permis de conduire. En termes de crédibilité, il y a mieux.

 

Il y aura un atelier sur le port des EPIs  (protections individuelles).
Rappelons que l’employeur doit mettre en place des équipements adaptés pour la santé et la sécurité des salariés (R4321-1, R4321-2 & R4321-3 du Code du Travail) et que ce n’est que lorsqu’il n’y a pas de possibilité d’éliminer les risques en adaptant la machine, le poste, l’organisation du travail ou le procédé de fabrication qu’il met à disposition des équipements de protection individuelle (R4321-4 du Code du Travail).
Il n'y a donc pas d'atelier sur la protection collective curative , mais un atelier palliatif ou l'on expliquera aux salariés comment mettre des EPIs

 

L’un des ateliers permettra toutefois aux salariés de détecter les premiers symptômes des troubles cardiaques et vasculaires. Un bon point donc pour cette journée.
Il aurait été utile que les salariés soient informés également des premiers symptômes liés aux troubles musculo-squelettiques en stade initial ou intermédiaire, aux lombalgies liées aux postures au travail, des symptômes des troubles veineuses des membres inférieurs liées souvent au piétinement sur le poste de travail et à la chaleur.

 

3M France est une société formidable, puisqu’il y a des maladies professionnelles liées au troubles musculo-squelettiques, mais la société ne déclare aucun geste répétitif.
C’est un déni de responsabilité de la part de l’employeur.
Le Décret  n°2011-354 du 30 mars 2011 stipule dans sa troisième partie sur les rythmes de travail que le travail répétitif se caractérise par la répétition d'un même geste, à une cadence contrainte, imposée ou non par le déplacement automatique d'une pièce ou par la rémunération à la pièce, avec un temps de cycle défini.

 

La journée sécurité à 3M France ne sera donc pas centrer sur la santé et la sécurité au travail. On ne peut que le regretter. 3M a mis des moyens, mais semble passer à coté du sujet principal. Il est vrai que le sujet principal aurait obligé 3M à se pencher sur ses carences en termes de santé et de sécurité au travail.

 

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 10:31

A lire dans le parisien :

Ou dans l'édition papier du Val d'Oise.

Symbole de l'agglomération de Cergy-Pontoise, l'immeuble qui abrite le siège social de 3M France et accueille 800 employés pourrait être détruit.

Marie Persidat | 4 juil. 2014, 07h00

 

Partager cet article

Repost0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 22:20

C'est le moment de montrer votre satisfaction à la Direction de 3M.

Après le bel épisode de la participation envolée pour provisionner l'avidité de nos dirigeants, votre avis sur la reconnaissance du travail fait vous est demandé.

 

N'hésitez pas à dire tout le bien que vous pensez de ce type de management d'entreprise.

 

Le baromètre de satisfaction 3M est ici

Site ouvert jusqu'au 11 juillet 2014

C'est pas long, mais ça soulage quand même !

Partager cet article

Repost0
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 09:21

affiche 17 juin

Partager cet article

Repost0
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 18:15

 

loto

24 millions

Gains garantis uniquement pour les Job Grades 14 et + !

 

Les autres salariés n'ont que le droit de perdre au prix de leurs efforts 2013 !

 

"Un petit effort pour les salariés de base...

Un gain de géant pour les nantis de la 3M d'en haut !"

 

Partager cet article

Repost0
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 07:17

Communiqué de la Direction :


MESSAGE DESTINE A L'ENSEMBLE DES COLLABORATEURS 
3M France SAS et SOA Logistics SAS
(Afin de ne pas voir apparaître l'intégralité de la liste des destinataires, ce message est envoyé en bcc)



La mission des commissaires aux comptes de 3M France SAS pour l'année 2013 a fait ressortir un défaut d'enregistrement de provisions comptables obligatoires.

La réserve de participation intégrée dans les comptes prévisionnels s’en trouve fortement impactée. Cette nouvelle situation comptable ne  permet plus de dégager au titre de 2013 une réserve de participation comme nous l’avions initialement envisagé.

La Direction prend  la mesure de cette situation et comprend la déception que cela va engendrer auprès des collaborateurs. Ainsi, tel qu’annoncé ce jour aux partenaires sociaux, des réunions de négociation auront lieu dès cette semaine afin de prévoir et mettre en place, à titre exceptionnel, des solutions visant à atténuer les effets négatifs de la régularisation de nos comptes sur la réserve spéciale de  participation.

Nous vous tiendrons bien évidement informés des discussions que nous poursuivrons sur ce sujet avec les partenaires sociaux.

La Direction des Ressources Humaines

 

*********************************************************************************************

Qui y a t-il derrière les "provisions légales obligatoires" invoquées par la Direction  ?

Une provision de plusieurs dizaines de millions d'euros afin de budgéter la revente de stock options et d'actions gratuites dont ont bénéficié depuis des années les Job Grades 14 et plus !

Comme par hasard, ceci s'impacte sur les comptes l'année ou nous devions toucher un demi mois de salaire en participation, alors que les comptes sont audités tous les ans par un commissaire aux comptes.

La solidarité inversée : les plus petits salaires vont payer la prise de bénéfices des gros salaires !

Inacceptable !

Partager cet article

Repost0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 23:03

Imaginons une entreprise où les salariés les moins payés perdraient une part de la rémunération qu'ils devaient toucher pour tenir compte des suppléments de rémunérations accordés aux cadres dirigeants ?

Vous pensez que ça n'existe pas ?

Hé bien nous vous invitons à venir lire le blog dans les jours qui arrivent...

Robin des bois prenait aux riches pour donner aux pauvres, aujourd'hui certains font l'inverse !

Un acte de solidarité inversée en quelque sorte...

Partager cet article

Repost0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 22:29

Nous avions demandé une entrevue avec le PDG sur ce sujet afin de relayer l'attente des salariés et de pouvoir lui remettre la pétition faite fin mai.

La réponse est que nous serons informés en temps utiles (Autrement dit, connaissant 3M, lorsque les tenants et les aboutissants auront été définis).
 

Monsieur Wilms nous parle dans son mail de ses trimestrielles. Ignore-t-il qu'il doit communiquer également et prioritairement aux organisations syndicales représentatives dans l'entreprise ?

Monsieur Wilms vient parfois en Comité Central d'Entreprise, ignore-t-il qu'il a obligation de recevoir les organisations syndicales régulièrement ?

 

La triste vérité qui transpire dans la réponse de la Direction est encore une fois que le comité de Direction n'est probablement en rien décisionnaire.

Que nos patrons France sont des patrons Canada Dry ;

- Ils ont le  nom de patron

 - Ils ont la rémunération des patrons

- Mais ils n'en exercent pas la fonction !

Avoir autant de rémunération et devoir attendre l'autorisation des patrons européens ou U.S.  pour embaucher un smicard, est vraiment un aveu d'impuissance. Comment croire alors que ce sont eux qui choisiront parmi les options possibles la future implantation du siège ?

Ils feront ce qu'ils savent faire : Appliquer sans sourciller et en prenant le chèque de fin de mois.

 

Partager cet article

Repost0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 22:24

ob 7c79ad ou-comment-faire-disparaitre-les-chose

Partager cet article

Repost0
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 22:52

Vous avez été plus de 300 à signer la pétition demandant à garder l'activité du siège social sur la communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise !

Cette pétition montrera à la Direction votre attachement à rester sur l'agglomération, mais également aux politiques de la communauté votre souhait de continuer, avec vos familles, à vivre dans ce bassin. 

Nous tenons à remercier en particulier les femmes qui sont la très large majorité des signataires. Peut être parce que vous êtes les plus impactées par l'articulation vie de famille/vie professionnelle.

Nous vous informerons prochainement sur l'avancement de nos démarches.

Merci à toutes et à tous.

 

L'équipe F.O.

 

Partager cet article

Repost0
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 23:27

Selon Bloomberg, 3M cherche à céder ses activités dans les composants électroniques qui couvrent notamment les supports de stockage, les écrans tactiles, la connectique informatique ou encore des solutions de protection, maintenance et sécurité pour les datacenter. 3M travaillerait actuellement avec Goldman Sachs sur un plan de cession par appartement, l’ensemble des activités ayant une valeur estimée à 1 milliard de dollars.

Lire ici l'article de ZDNet

Affaire à suivre...

Partager cet article

Repost0
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 07:34

secu-18-mars.jpg

Partager cet article

Repost0
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 06:46

Les salariés low-cost de 3M Logistics refusent de faire l'aumône.

Lire le tract :

 

 

Partager cet article

Repost0
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 10:22

La deuxième réunion de négociation s'est déroulée vendredi 31 janvier à Cergy.

Propositions de la Direction :

Augmentations au mérite suivant le placement sur la grille MRP
Enveloppe de budget de 1,45% de la masse salariale répartie ainsi :

Moins de 90% du MRP ==> 1,8%

Entre 90% et 110% du MRP ==> 1,2%

Au dessus de 110% du MRP ==> 1%

Ces augmentations sont pour les notés 3. Budget complémentaire pour les promotions de 0,3% de la masse salariale.

Prime de vacances de 750 € (sans augmentation)

Prime d'essence de 200 € (obtenue il y a quelques années sur les revendications F.O.)

Transfert d'une partie (20%) des primes d'horaires décalés dans le salaire de base.

Renégociation en 2014 du temps de travail et du PEE.

==============================================

Propositions de Force Ouvrière :

Prime de vacances à 1000 €.
Le budget vacances est l'un de ceux qui subit le plus d'augmentation et touche toutes les familles, que l'entreprise note le salarié 2 ou 3.

Un talon d'augmentation salariale à 600 €.
Tout salarié augmenté ne pourrait avoir moins de 50 € d'augmentation par mois. En effet, 1% d'augmentation comme le propose la Direction correspond à une fourchette de 15 à 21 € pour les salaires les plus bas. 

Prime d'essence à 200 €.
Cette revendication F.O. accordée il y a quelques années est basée sur le montant sans charge autorisé par l'URSAFF. Celui ci n'a hélas pas été augmenté.

Augmentation de la part enployeur sur les repas au restaurant d'entreprise à 4,45€. (aujourd'hui à 3,40 € sur les usines)
Pour un salarié ne disposant pas d'un moyen de restauration dans l'entreprise, le code des impôts autorise une déduction de 4,45 € par jour. 3M s'aligne sur le barême d'impôt pour les frais kilométriques, nous proposons qu'elle en fasse de même pour la restauration. Le repas du salarié étant au moins aussi important que son transport.

Affaire à suivre..... Prochaine réunion début février.

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 23:43

Rappelons d’abord que nous avons remis notre courrier a Roberto Tamburrini le 4 novembre, lors de la venue de Chris. D. Holmes à Tilloy. Celui-ci nous a entendu durant une heure et avait promis de remettre la « lettre des salariés de 3M Beauchamp » au V.P. US.

Lire notre article :  V.P. en Visite en France : Les Elus F.O. de Beauchamp s'invitent à 3M Tilloy

 

Cela a été fait et vous pourrez lire ci-après la réponse de Chris. D Holmes aux salariés de 3M Beauchamp.

Bien sur, il n’y a pas d’engagement. Bien sur il n’y a que des mots aimables. Mais nous sommes convaincus qu’après cette « lettre des salariés de Beauchamp », l’image qu’un VP de ce niveau peut avoir du site et de ses salariés est plus positive. 

Ce n’est peut être qu’un grain de sable dans la balance, mais c’est mieux que du vide.

D’un autre coté, nos patrons France savent que nous avons les capacités à faire des actions ciblées ailleurs en France, ou plus loin, avec cette fois un pouvoir de nuisance plus problématique à gérer.

 

Notre revendication reste toujours la sauvegarde du site de 3M Beauchamp.

 

reponse-de-Chris-Holmes.JPG

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 23:25

Nous tenons à disposition des média, les éléments et copies de conventions prouvant le financement public et la contrepartie de 41 emplois.... 

ob f95a5e diapositive1

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 20:10

Le CE de Cergy fait la promotion pour des multinationales de la grande distribution (Leroy Merlin ; Marionnaud...



Offre spéciale
Promotion Leroy Merlin
Bonjour, 
Nous vous informons de la parution d'une nouvelle information sur le site de votre CE.

Profitez de cette offre promotionelle chez Leroy Merlin, attention celle ci est valable UNIQUEMENT ce Week-End !!!

Pour bénéficier de cette offre cliquer ici


Pour consulter ces informations 
'cliquer ici' (vous serez peut-être amené à vous identifier sur le site avec votre identifiant et mot de passe)

Si vous ne désirez plus recevoir ce type d'information, il suffit de vous désinscrire sur le site de votre CE, dans la gestion de vos informations personnelles.


envoyé le 08/11/2013 à 15:09

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 23:00

Ce lundi 4 novembre, une délégation d’élus Force Ouvrière est allée à l’usine de Tilloy.

La visite avait deux objectifs.

Profiter de la visite de patrons  U.S. ou EMEA comme Chris D. Holmes, Vice Président exécutif  ou de Roberto Tamburini, 3M EMEA pour porter le message des salariés de 3M Beauchamp.

Démontrer à la direction 3M France que nous avons des capacités d’actions ciblées capables de toucher au plus haut niveau.

C’est accompagné des camarades de F.O. Tilloy que nous avons souhaité rencontrer le V.P. afin de lui remettre une « lettre des salariés de 3M Beauchamp à Chris D. Holmes ».

Cette lettre n’était pas un tract. C’était la lettre que chaque salarié de Beauchamp désireux de continuer à travailler à 3M aurait pu écrire.

A peine arrivés sur site, la possibilité de rencontrer directement le VP nous a été refusée par le Directeur du manufacturing France. Deux options étaient privilégiées : Soit lui remettre le courrier comme prévu, soit attendre sa sortie du site avec force de banderoles et de porte voix.

Après concertation avec les camarades de Tilloy et pour ne pas mettre à mal l’image des deux sites (Tilloy et Beauchamp), nous avons accepté de rencontrer Roberto Tambutini afin qu’il remette le courrier à son destinataire lors d’une rencontre en fin de semaine.

La rencontre a durée une heure ou nous avons échangé sur l’avenir du site de Beauchamp, l’inquiétude légitime de ses salariés et le besoin de nouveaux produits et/ou de nouvelles filières technologiques. Aucun engagement ne pouvait être pris à ce niveau, mais le message a été passé.

Nous serons attentifs à ce que le courrier ait bien été transmis à M.Holmes. La Direction qui ne respecterait pas ses engagements serait la première responsable des autres actions ciblées que nous pourrions organiser. Il y a suffisamment de sites en France et en Europe pour pouvoir nous inviter partout et n’importe quand… 

 

********************

 

Letter from the 3M Beauchamp employees

 to Mr. Chris D. Holmes

Dear Sir,

The 3M employees in Beauchamp would like to draw your attention on their concerns following the end of the activity Tapes on their site.

In the first place, you must know that the 432 employees in Beauchamp have more than 8300 years in 3M’s service and they are really proud of it.

They applied all the methods of production and management decided by the different directions. For 60 years, our site produced abrasives, Scotch-Brite sponges, Thermofax, industrial or consumer adhesive tapes, connectors, Nomad carpets, glues, resins, or Post-It Notes, etc…

Some products were left, new ones arrived, and the employees took every new arrival as a challenge. The last one was the Post-It in 1984. There were more than 1000 employees in Beauchamp.

Since this moment, no other product came to boost the activity and now the site knows an under-production.

The employees are worried about this dangerous situation because they would like to keep proud of belonging to the company 3M. They are ready to meet new challenges, to produce other things for the company, to answer the necessary technological changes, as they always did.

Today the doubt and the concern get the upper hand over the indestructible trust they felt. This new stop in the production is a crushing blow for them and their family.

They ask you for two things:

Either to bring new activities in order to boost the production of the site in Beauchamp.

Or to assure the end of the site’s life during a long enough period in order to adapt the employees to the labor market with guarantees of social treatment deserving of their dedication and their length of service in 3M.

We hope you will understand the meaning of our letter, that is not mistrust towards you, neither a threat but a hope. A hope to make understand to our managers that the employees in Beauchamp are and want to stay 3M and we need you to make it.

From Minnesota, Beauchamp probably seems small and far, but there are faithful employees who expect from you the same confidence as the one they invested in 3M since many decades.

Thank you for your support.

 

The 3M Beauchamp employees

Partager cet article

Repost0