Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2018 3 21 /03 /mars /2018 14:57

Actuellement visible sur Canal+....

Un monde que peut-être, vous avez cotoyez de prés...

Soyez "Corporate"...

Partager cet article
Repost0
16 mars 2018 5 16 /03 /mars /2018 11:48

Une image illustre bien le propos.

La Thaïlande est un marché émergeant pour 3M...

Mais au delà du marché qui est émergeant pour l'ensemble des marques d'une même famille de produits, c'est avant tout, même là-bas, la présence du produit et sa visibilité dans les rayons qui sont importantes.

Depuis combien de temps n'avons nous pas vu un tel rayon d'éponges Scotch-Brite en France ?

A ne jamais rien vouloir semer, l'entreprise ne risque pas de récolter...
Les victimes de ce système ?
Les salariés de base, ceux qui connaissent le bon sens paysan, pas ceux qui récoltent les stock-options même lorsqu'ils sont notés "2"

Photo prise dans un supermarché de Patong en Thaïlande...

Marchés émergeants et présence terrain.
Partager cet article
Repost0
15 mars 2018 4 15 /03 /mars /2018 14:20

Depuis juin dernier, la menace de fermeture plane sur les 107 travailleurs du site de Nivelles. Syndicats et direction se sont à nouveau rencontrés mardi dans le cadre de la procédure de licenciement collectif.

Lire la suite : Ici

L'entreprise 3M à Nivelles verra-t-elle un jour le bout du tunnel ?
Partager cet article
Repost0
9 mars 2018 5 09 /03 /mars /2018 00:07

Vous avez été nombreux à nous poser des questions sur la mobilité à SOA et sur certaines règles qui s’appliquent là-bas.

Voici ce que Force Ouvrière à pu trouver pour y répondre.

 A quel coefficient de la logistique correspond mon coefficient chimie ?

 

Quelques réponses aux questions du transfert vers S.O.A.

Quels sont les congés d’ancienneté ?

Quelques réponses aux questions du transfert vers S.O.A.

Les 11 jours fériés et 3M sont conservés

Quels sont les congés pour événements familiaux ?

 

Quelques réponses aux questions du transfert vers S.O.A.

Les règles liées aux arrêts maladie ?

Les indemnités maladie dépendent de votre ancienneté, de votre statut dans l’entreprise et du nombre d’arrêt sur les 12 mois glissants. L’ancienneté acquise au moment du transfert est reprise.

Le montant de l’indemnité journalière de la sécurité sociale varie suivant que votre salaire brut est supérieur ou non au plafond mensuel de la sécurité sociale.

Salarié quel que soit le statut dont l’ancienneté est supérieure à 1 an.

Quelques réponses aux questions du transfert vers S.O.A.

Pour les trois premiers arrêts vous avez un maintien de salaire.

 

Salarié quel que soit le statut dont l’ancienneté est supérieure à 1 an et inférieur à 3 ans, a partir du 4ème arrêt sur 12 mois.

Maintien du salaire à partir du 8ème jours d’arrêt.

Quelques réponses aux questions du transfert vers S.O.A.

Salarié opérateur ou employé dont l’ancienneté est supérieure
ou égale à 3 ans. Maintien du salaire à partir du 6ème jour d’arrêt.

Quelques réponses aux questions du transfert vers S.O.A.

Salarié technicien, agent de maitrise ou  cadre dont l’ancienneté est supérieure ou égale à 3 ans, a partir du 4ème arrêt maladie sur 12 mois.. Maintien du salaire à partir du 1e jour d’arrêt.

Quelques réponses aux questions du transfert vers S.O.A.

Hé oui ! Les plus exposés à la pénibilité physique et donc aux maladies chroniques sont donc discriminés… Avec les mêmes anciennetés égales ou supérieures à 3 ans, vous perdez 5 jours de maintien de salaire si vous êtes malade là où un technicien ou un cadre est maintenu dès le premier jour.

Il y a donc des conventions collectives pourries et des entreprises, parfois riche,  qui n’améliorent pas, avec un accord , ce type de mesures pourries !

Sachez que la cotisation mutuelle est 0,3 % plus forte qu’à 3M France S.A.S.

Partager cet article
Repost0
5 mars 2018 1 05 /03 /mars /2018 12:05

Peut être dans vos familles, des salariés ont-ils des chèques restaurant...

Un employeur et un salarié viennent d'être épinglés par l'inspection du travail pour avoir utilisé un ticket restaurant un dimanche alors que l'employé ne travaillait pas...

L'inspection du travail applique ici l'article R3262-8 du code du travail qui prévoit que :

Les titres-restaurant ne sont pas utilisables les dimanches et jours fériés, sauf décision contraire de l'employeur au bénéfice exclusif des salariés travaillant pendant ces mêmes jours. Lorsque les titres sont émis sur support papier, cette décision fait l'objet d'une mention très apparente sur les titres. Lorsque les titres sont émis sous forme dématérialisée, l'employeur informe par tout moyen les salariés concernés de la décision mentionnée ci-dessus, avant l'émission du titre.
 
De plus, rappelons que :
 
  • Le titre n'est utilisable que par le salarié de l'entreprise qui ne peut pas le céder à ses enfants ou son conjoint. (R3262-6)
 
  • Les titres-restaurant ne peuvent être utilisés que dans le département du lieu de travail des salariés bénéficiaires et les départements limitrophes, à moins qu'ils ne portent de manière très apparente une mention contraire apposée par l'employeur, sous sa responsabilité, au bénéfice exclusif de ceux des salariés qui sont, du fait de leurs fonctions, appelés à des déplacements à longue distance. (R3262-9)
 
Il est vrai que l'administration est en ce cas précis très zélée.
Nous connaissons tous des personnes qui utilisent ce mode de paiement n'importe où et n'importe quand, parfois en l'offrant à un SDF par exemple... cela s'appelle la solidarité...
L'administration s'explique par le fait que ce titre n'est pas une rémunération, qu'il n'est pas chargé socialement comme un salaire et qu'il ne peut pas être, de ce fait, libre d'utilisation comme un salaire...
 
Voir une administration être utilisée avec autant de zèle pour ce type de fraude et en voir une autre, bien moins zélée pour chasser la fraude fiscale qui est évaluée entre 40 et 60 milliards d'euros..; cela laisse rêveur....
 
 
Partager cet article
Repost0
21 février 2018 3 21 /02 /février /2018 11:28

Dans ses voeux, la Maire de Beauchamp annonce l'arrêt d'un projet de 400 logements dont 40% de logements sociaux qui devait se faire sur le terrain de la société KDI.

Beauchamp est pourtant pénalisé par un manque en termes de logement social.

La Maire justifie l'arrêt de ce programme parce qu'elle veut conserver le site de la société KDI, (entreprise qui quitte la zone industrielle par manque de place pour s'agrandir...  Dire qu'il y aura bientôt tant d'hectares à réhabiliter sur Beauchamp...) pour de l'activité et non pour du logement.

La Maire indique que le conseil municipal travaille à la révision du Plan Local d'Urbanisme et que les impôts n'augmenteront pas malgré la perte prochaine des cotisations foncières des sociétés 3M et KDI (1,2 millions d'euros).

L'avenir industriel du Parc Barrachin est-il encore de mise et pour combien de temps ?...
Comment créer du logement sans terrain, sans piocher dans l'une des futures friches industrielles ?

Le dernier comité de suivi de la ré-industrialisation du site ne nous à pas vraiment convaincu...

Affaire à suivre....

Article ici

 

Partager cet article
Repost0
21 février 2018 3 21 /02 /février /2018 11:05

Le groupe américain 3M (MMM) Corporation, accusé d'avoir pendant plus de cinquante ans pollué l'eau et les sols du Minnesota, va verser 850 millions de dollars à l'Etat pour solder les poursuites, selon des communiqués diffusés mardi.

La procédure traine depuis des années. Dans le système américain, lorsque l'on risque de perdre, il est parfois préférable de négocier. C'est ce que vient de faire 3M, même si l'on peut lire dans l'article : "Même si nous ne pensons pas qu'il existe un problème de santé publique lié au PFC, 3M va travailler avec l'Etat sur ces projets importants", a déclaré John Banovetz, responsable de la recherche et du développement au sein de l'entreprise, cité dans le communiqué.

S'il n'y a pas de problème de santé, pourquoi ne termine-t-il pas la procédure ?

Au regard des profits réalisés pendant les cinquante années de pollution, c'est pas cher payé ! 

lire l'article : ici

 

Partager cet article
Repost0
21 février 2018 3 21 /02 /février /2018 10:58

L'avenir de 3M à Nivelles est loin d'être bouclé, une assemblée est prévue ce mercredi matin.

Les travailleurs de l'entreprise 3M, à Nivelles, se réuniront ce mercredi matin pour entendre leurs délégués syndicaux respectifs, et revenir sur le conseil d'entreprise qui s'est tenu mardi. Et cela risque de les perturber à plus d'un titre... Il y a d'abord l'annonce de deux nouveaux repreneurs apparus début de ce mois.

 

Lire la suite de l'article de la RTBF : ici

Partager cet article
Repost0
20 février 2018 2 20 /02 /février /2018 11:36

Une partie des salariés de Beauchamp va, dans les mois à venir, quitter l’entreprise. Parmi ces personnes, un certain nombre a été exposé à divers produits chimiques, parfois même sans le savoir car présent dans des matières et produits complexes.

 

Entendu que :

 

L’article D461-25 du code de la sécurité sociale stipule :

 

La personne qui au cours de son activité salariée a été exposée à des agents cancérogènes figurant dans les tableaux visés à l'article L. 461-2 du code de la sécurité sociale ou au sens de l' article R. 4412-60 du code du travail ou à des rayonnements ionisants dans les conditions prévues à l'article R. 4451-1 du même code peut demander, si elle est inactive, demandeur d'emploi ou retraitée, à bénéficier d'une surveillance médicale post-professionnelle prise en charge par la caisse primaire d'assurance maladie ou l'organisation spéciale de sécurité sociale. Les dépenses correspondantes sont imputées sur le fonds national des accidents du travail.

 

Cette surveillance post-professionnelle est accordée par l'organisme mentionné à l'alinéa précédent sur production par l'intéressé d'une attestation d'exposition remplie par l'employeur et le médecin du travail.

 

Le modèle type d'attestation d'exposition et les modalités d'examen sont fixés par arrêté.

 

Un suivi du dispositif est mis en place par l'organisme susmentionné.

 

 

Nous demandons donc à ce que ces fiches prennent en compte l’ensemble de la carrière de chaque salarié, y compris pour la période de janvier 2012 à la date du départ.

Les salariés ont besoin de cette fiche afin de faire valoir leur droit à la surveillance médicale prévue à l’article D461-25 du code de la Sécurité Sociale.

Pour information, le 17 janvier 2018, la société ENDEL/ENGIE a été condamnée à établir ou compléter les fiches individuelles d’exposition pour la période du 24 avril 2012 et jusqu’à ce jour puis de remettre les fiches nominatives correspondantes aux salariés ayant quittés la société.

Partager cet article
Repost0
5 février 2018 1 05 /02 /février /2018 10:55

1 million de salariés, 100 000 recrutements par an,  190 milliards de Chiffre d'affaire.

Hugues Pouzin - Directeur Général de la Confédération du commerce de gros et international était l'invité de Sud Radio le 05/02/2018.

Un podcast à écouter : ICI

Cliquez sur la flèche en bas à gauche de la page Sud Radio.

Partager cet article
Repost0
5 février 2018 1 05 /02 /février /2018 10:03

Nous avons reçu les résultats de l'intéressement 2017 pour 3M France S.A.S.

Voici le détail. Les chiffres dépendent de l'effectif et du prorata temporis de chaque salarié :

Beauchamp Manufacturing :

TVOS : 109 % d'atteinte du résultat => 566 000 € (objectif commun avec Tilloy)
Service (Back Orders) :76,7% d'atteinte => 80 000 €
Coût de la non qualité : 98% d'atteinte => 34300 €

Montant moyen estimé : 1500 € par salarié.

Tilloy lez Cambrai :

TVOS : 109 % d'atteinte du résultat => 566 000 € (objectif commun avec Bchp)
Service (Back Orders) : 82,8 % d'atteinte =>57200 €

Coût de la non qualité : 113% d'atteinte => 0 €

Montant moyen estimé : 1350 € par salarié.

Cergy et C.T.C :

Chiffre d'affaire 3M France S.A.S. : 98,2 % =>212 000 €
Taux d'Operating Income 3M en France : 91,2 % => 0 €
Vente de nouveaux produits : 93,6% => 0 €

Montant moyen estimé : 230 € par salarié.

La direction a proposé à titre exceptionnel de réitroduire l'ACCR ce qui ferait un complément d'intéressement de 130 000 € et permettrait au salariés de Cergy d'avoir un intéressement moyen à 370 € par salarié.

Cet exercice clos l'accord triannuel d'intéressement.
Un nouvel accord sera donc à renégocier pour les annèes 2018, 2019 et 2020.
Il est évident que les objectifs des usines, basés sur des critères sur lesquels les salariés peuvent influer, ont bénéficié à l'entreprise et aux salariés.
Il est tout aussi clair que les critères C.T.C. et Cergy sont très déconnectés du quotidien des salariés.
Force Ouvrière était, avec la C.F.D.T., signataire de cet accord.
Nous invitons les salariés de Cergy et du C.T.C. à nous contacter pour échanger avec eux sur des critères réalistes et sur lesquels ils ont, dans leur quotidien, la possibilité d'influer.

 

 

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2018 6 27 /01 /janvier /2018 02:00

Selon le dernier rapport de l'ONG Oxfam, 2017 a été marqué par une accentuation des inégalités, avec une hausse record du nombre de milliardaires. La moitié de la population mondiale n'aurait reçu aucun bénéfice de la croissance mondiale annuelle.

À la veille de l’ouverture du Forum économique mondial de Davos où se réunira une partie du gotha économique mondial, l’ONG Oxfam a publié son rapport annuel sur les inégalités économiques et sociales à travers le monde. Selon les chiffres de l’ONG, 3,7 milliards de personnes, soit l’équivalent de 50% de la population mondiale, n'ont pas reçu le moindre bénéfice de la croissance économique mondiale au cours de l’année 2017. Pendant ce temps, les 1% les plus fortunés ont récolté 82% de la richesse produite.

Lire la suite : ici

En 2017 la moitié de la population mondiale n'aurait reçu aucun bénéfice de la croissance...
Partager cet article
Repost0
24 janvier 2018 3 24 /01 /janvier /2018 23:34

Ce génie de l'industriel, ingénieur en génie mécanique, diplômé de l'INSA est arrivé à 3M en 1995.

Il rejoint 3M Santé en 1998 et prend la direction de la production des aérosols en 2000... (ils seront délocalisés par la suite...)...

En 2002 il est chef de projet 6 sigma.

En 2004, il devient Directeur des techniques industrielles du site de Cluses... (Site fermé depuis...)

En 2008 il quitte 3M pour la Chine dans une société Autrichienne.

En 2011, il revient à 3M France en tant que Directeur industriel et membre du comité de Direction.

En 2015, il part aux USA pour la branche automobile... Son successeur obtient son 16ème postes à 3M... (un cumulard aussi)

Le 1er février 2018, il reviendra en Europe et sera officiellement nommé à un autre poste....

Quelle est la valeur ajoutée de ces personnages qui changent de poste tous le 2, 3 ou 4 ans ?

Pour la carrière, c'est certainement très rémunérateur, mais pour l'entreprise et les salariés ?

La santé des sites qu'il a eu sous sa coupe en dit long... Les élus se souviennent de l'enquête RPS de Technologia ou ce Directeur se disait hyper sensibilisé sur le sujet... On ne l'a vu qu'à la première réunion...

Pendant que des centaines d'emplois disparaissent à 3M, ces gens là continuent de se promouvoir les uns et les autres, dans l'entre soi des bénéficiaires de la mondialisation heureuse...

Une vraie image du principe de Dilbert :

Wiki :

Le principe de Dilbert, s'énonce ainsi : « Les gens les moins compétents sont systématiquement affectés aux postes où ils risquent de causer le moins de dégâts : ceux de managers. »

Si le principe de Peter garantissait qu'un dirigeant incompétent serait compétent s'il occupait le poste d'un de ses subordonnés, dans une entreprise dilbertienne au contraire, les dirigeants sont ceux qui étaient les plus mauvais aux postes subordonnés. En particulier, ils ne comprennent rien à la technologie et manquent de bon sens dans les cas les plus graves.

Réciproquement, les employés les plus compétents ne sont en aucun cas promus, car irremplaçables à leurs postes actuels

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2018 5 19 /01 /janvier /2018 23:01

Cette année, il semble que la Direction Générale ait un peu de mal à envoyer ses Bons Vœux 2018 aux salariés de 3M France...

Il est vrai que c'est assez difficile de souhaiter les vœux aux salariés qui vont prendre un coup de pied au cul.

Voici donc ce que pourraient être "Les Bons Vœux" de notre D.G....

OU SONT LES BONS VOEUX DISPARUS...

Il faut dire que l'on a un peu l'habitude de ce type de vœux où une partie de nos collègues disparait de notre horizon chaque année.... Effectivement, tous les ans la musique est la même, ils connaissent le chemin... qui nous conduit toujours vers la lourde !

Salariés de 3M, n'écoutez plus la musique de votre Direction...
C'est du pipeau !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2018 4 11 /01 /janvier /2018 10:18

La négociation annuelle obligatoire dans les Industries Chimiques avait abouti, le 21 décembre 2017, à la signature par l’UIC et les fédérations associées1 avec la CFDT d’un accord sur les salaires minima. Celui-ci prévoyait de revaloriser pour 2018 les salaires minima de 1,1% en deux étapes par rapport à ceux de 2017, et d’attribuer une autorisation d’absence rémunérée de 2 jours maximum pour enfant hospitalisé dans certaines conditions.

Après notification de l’accord, il a fait l’objet d’une opposition majoritaire par les trois autres organisations syndicales représentatives (CGT, CFE-CGC Chimie et CGT- FO).

L’accord sur les salaires minima est donc réputé non écrit. Il ne sera pas, par conséquent, procédé au dépôt de l’accord.

Nous regrettons que certaines organisations syndicales aient souhaité faire de l’intégration des primes aux salaires minima un préalable à cette négociation. Nous restons confiants dans la capacité de l’ensemble de nos partenaires sociaux à retrouver à court ou moyen terme les voies d’un dialogue constructif.

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2018 4 04 /01 /janvier /2018 14:34

 

Difficile, pour ne pas dire impossible, de faire des vœux de bonne année aux salariés de 3M Beauchamp pour 2018.

Les apprentis « docteurs » qui se sont succédés au chevet du malade  depuis 20 ans n’ont jamais  réellement cherché de remèdes aux maux du site. Ils ont grassement touché leurs honoraires les uns après les autres, sans jamais obtenir de résultats. Ces chantres d’une pseudo méritocratie ont  souvent été promus alors qu’ils ne faisaient que des incantations. Aujourd’hui avec des têtes de fossoyeurs, ils viennent nous expliquer que les amputations qu’ils ont fait subir au site depuis des années ne l’ont pas sauvé.

Sur le blog d’Ortog en 2009, lors de la fermeture du PMD, dans un article nommé « Agonie », on pouvait lire ceci : « C’est ignorer les racines du mal. La gangrène s’est installée, elle monte le long de la jambe. Le chirurgien fou vient de couper le pied, mais proclame encore que l’on est armé pour gagner le marathon de la grande course au capital. D’ici quelques temps, la maladie gagnera le mollet, puis la cuisse, et enfin, après des années d’agonie, le plus grand site industriel de 3M en Europe partira dans une mort certaine, emporté par une septicémie généralisée. »

On ne peut être plus clair. C’est bien cela qui arrive aujourd’hui au site de 3M Beauchamp et les victimes en sont les salariés.

Les machines de production vont s’éteindre les unes après les autres, comme les organes d’un corps en fin de vie, rongées par le mal inoculé par les prétendus docteurs. Les forces vives que sont les  travailleurs vont quitter, de gré ou de force, le futur défunt pour tenter de reprendre vie ailleurs.

Notre savoir ne valait plus rien pour eux. Nous étions des coûts à leurs yeux. Au Mexique, en Pologne ou en Thaïlande, d’autres salariés, aux conquêtes sociales bien moindres, feront le travail pour moins cher. Il faut dire que chez gens que sont nos patrons, on ne pense pas Monsieur, On ne pense pas…On compte.

D’avenir à 3M, il n’en est pas. Qui peut croire qu’une entreprise qui dépense 50 milliards de dollars en 10 ans pour booster l’action via des rachats d’actions et des versements de dividendes faramineux est une entreprise en bonne santé ? C’est une bulle financière et cette bulle finira bien par exploser. Pour maintenir cette vision financière, ils achètent, vampirisent, puis ils revendent. Les salariés de GPI et de Pouyet peuvent en témoigner. Pour eux aussi, 2018 sera une année particulière.

Les 3M, Whirlpool et autres Tupperware qui délocalisent au nom du profit participent à tuer l’emploi, la cohésion de la société, l’existence même de la démocratie, pour l’intérêt de quelques nantis.

Hugo et Jaures ont-ils fait sortir les misérables de leurs conditions pour que nos enfants et nos petits enfants y retournent ?
Laisserez-vous, en tant que salarié et en tant que citoyen, les droits obtenus par vos anciens, dont vous avez bénéficié, disparaitre pour vos descendants ?

Durant 18 ans, F.O. 3M vous a mis en garde, vous a invité à venir manifester à Paris pour vos droits, pour préserver vos intérêts de salarié. Force est de constater que peu de salariés nous ont accompagné. Des ouvriers, quelques techniciens et deux cadres…

Lorsqu’en 2006, nous avons fait une grève contre les risques qui menaçaient le PMD et le site, vous étiez 40 sur 700 à avoir répondu.

Lorsque le PMD a été supprimé en 2009, l’ensemble des salariés du PMD est passé dans les ateliers pour avoir votre soutien. Ca n’était visiblement que le problème du PMD… Pas une seule ligne ne s’est arrêtée par solidarité.

Les seuls combats que l’on est sure de perdre sont ceux qu’on ne mène pas. Pour 3M Beauchamp hélas, ils ont été perdus depuis longtemps.  Demain, ailleurs, prenez conscience de la fragilité de vos droits, soyez militants et revendicatifs.

Notre syndicat vous accompagnera jusqu’au bout. Nous serons dans le comité de suivi du plan pour défendre vos droits (possiblement jusqu’en avril 2022). Nous sommes fidèles depuis 18 ans et nous le resterons, même si la réciproque n’a pas été toujours vraie.

En ce début 2018, nous vous souhaitons  tout le bonheur possible pour vous, vos familles et vos proches.

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2017 2 19 /12 /décembre /2017 16:52

Connaît l'adresse d'un marbrier.

Toutes ressemblances avec des personnes ou des faits existants ou ayant existés ne seraient qu'une pure coïncidence.

Note du syndicat à propos de cet article :

La Fédéchimie FO avait titré son communiqué de presse à l'annonce de la fermeture du site de Beauchamp "3M, Fossoyeur d'emplois".

Là ou le fossoyeur enterre des morts physiques, le patronat repend la mort sociale.

Le marbrier habille le lieu ou repose les morts de monuments en pierre avec la volonté de ne plus voir la terre et la putréfaction du corps que celle-ci rappelle.

Le patronat dispose lui aussi de son "marbrier" recouvrant les futurs morts sociaux du linceul blanc du PSE, avec des mesures qui n'éviteront pas le déclassement social. Les millions de personnes au chômage, déclassées, glissant dans la pauvreté et la précarité en sont les témoins.

Cet article s'en prend à la fonction du "marbrier" et non à sa personne.
Nous ne faisons pas d'attaque Ad Hominem sur ce blog. Quelque soit le nom, c'est bien la fonction qui est critiquée.

Nous retirons le lien afin de lever toute ambiguïté.

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2017 1 11 /12 /décembre /2017 21:00

Une semaine après la signature d'un plan de sauvegarde de l'emploi ou la Direction promettait 53 postes sur Pontchâteau et plus de 200 postes sur 3M groupe, voilà donc que la même Direction annonce la vente de Pouyet 3M télécommunication...Exit les postes de Pontchâteau et surtout, pour le peu qu'il pouvait y avoir, terminée la confiance dans l'avenir industriel à 3M...

Les bonimenteurs venus vendre leurs solutions aux salariés du site le 28 novembre se sont bien gardés de dévoiler leur funeste dessein. (pour rappel, il y avait le Directeur Manuf pour le Groupe 3M France...).

Ainsi, l'accord qui tenait sur trois pieds se voit déjà amputé...

A l'annonce de cette vente, Force Ouvrière et la CFE-CGC ont considéré que la loyauté de la Direction était en jeu. Soit la Direction savait et elle est déloyale, soit elle ne savait pas et elle n'avait pas les attributions pour négocier, ce qui rend la négociation déloyale.

Nous allons nous réunir au plus vite pour organiser la riposte, mais il est clair que le plan négocier n'est plus à la hauteur de ce que nous avions signé.

La déloyauté, pour ne pas dire la fourberie, dont a fait preuve la Direction  pose également le problème de la loyauté sur les autres sujets, connexes ou non à ce plan (comité de validation, comité de suivi, N.A.O... ).

Nous adressons tout notre soutien aux salariés de Pontchâteau et aux salariés de Cergy concernés...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2017 2 05 /12 /décembre /2017 09:47

L'ensemble des organisations syndicales a signé l'accord sur les mesures d'accompagnement de fermeture du site de Beauchamp.

Après une dernière longue journée de négociation, nous avons pu trouver un accord sur l'organisation des départs volontaires dans le cadre d'une commission paritaire.

La commission examinera chaque départ volontaire en recherchant la meilleure solution de remplacement du salarié afin de ne pas le bloquer, notamment lorsqu'il aura trouvé un emploi.

Le secrétaire générale de la FédéChimie F.O. a commenté l'accord en précisant que les mesures de reclassement rapide, d'aide à la mobilité géographique, de formation et d'aide à la création d'entreprise étaient très correctes au regard de ce qui se fait ailleurs dans la Chimie.

La prime supra-légale  en complément des indemnités conventionnelles de licenciement se positionne dans le haut de la fourchette de ce que l'on peut rencontrer dans d'autres PSE.

Enfin il précise "Même s'il est toujours difficile de négocier car au bout, il y a toujours des licenciements, le PSE négocié avec 3M est loin d'être déconnant. Les mesures sont correctes mêmes si ce n'est jamais suffisant".

...

Le plus gros du travail reste à faire ; Vous aider et vous accompagner dans vos choix en répondant le mieux possible à vos questions.

N'hésitez pas à prendre rendez-vous pour échanger avec nous.

 

 

Signature de l'accord sur les mesures du plan de fermeture de 3M Beauchamp
Partager cet article
Repost0
27 novembre 2017 1 27 /11 /novembre /2017 23:46

Inge G. Thulin, président de 3M Company (NYSE: MMM), a vendu 6 823 actions de la société dans une transaction datée du vendredi 27 octobre. Les actions ont été vendues à un prix moyen de 233,14 $, pour une transaction totale de 1 590 714,22 $. À la suite de la conclusion de la transaction, le président détient maintenant directement 196 906 actions de la société, évaluées à 45 906 664,84 $. La vente a été divulguée dans un document déposé auprès de la SEC, qui est disponible à ce lien.


https://www.sec.gov/Archives/edgar/data/66740/000112760217030501/xslF345X03/form4.xml

Inge prépare Thanksgiving, fête qui généralement célèbre les récoltes... La sienne est bonne !

Il est où l'pognon.... il est où ? Maintenant c'est clair... Il est là !
Partager cet article
Repost0
27 novembre 2017 1 27 /11 /novembre /2017 22:50

Axyntis, repreneur d'une partie de l'activité de l'américain 3M à Pithiviers (Loiret) en 2016, a trouvé de nouveaux débouchés. Spécialiste en chimie fine, l'ETI investit 3 millions d'euros.

Le spécialiste en chimie fine Axyntis lance un programme d'investissement de 3 millions d'euros sur son site principal à Pithiviers (Loiret), où il a racheté une usine à 3M en 2016, soit 6,5 hectares et 2 500 m² de salles blanches qui n'étaient plus utilisées par le géant américain.

"Dès la reprise, nous avions identifié des possibilités de développement, d'autant que 3M nous a laissés des installations en très bon état. Ces opportunités se concrétisent aujourd'hui, ce qui nécessite des aménagements", résume David Simonnet, PDG d'Axyntis, propriétaire d'Orgapharm qui porte ces investissements, avec le soutien de prêts Bpifrance.

Lire la suite de l'article : ICI

Il y a deux sortes de patrons : Les patrons qui font le job pour défendre l'emploi et l'entreprise et ceux de 3M dédiés aux seuls actionnaires....

 

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2017 5 17 /11 /novembre /2017 00:36

Bonjour,

Hier,(mercredi 15/11 ndlr) après une assemblée générale en entreprise organisée à 07.00 le matin, le personnel a décidé de rejoindre le lieu des discussions avec une affiche « PERSONNEL A REMETTRE » sur leur dos, visible par tous les navetteurs entrants et sortants par le rond-point de NIVELLES SUD ; point d’accès à l’autoroute de Paris.

Ensuite, ils ont été en file remettre individuellement une enveloppe vide à la direction qui s’est barricadée dans une salle de réunion ne voulant pas être pris en photos par les journalistes présents (presse écrite et télévisée).

 

Nivelles : image de la mobilisation 15/11
Nivelles : image de la mobilisation 15/11
Nivelles : image de la mobilisation 15/11
Nivelles : image de la mobilisation 15/11
Nivelles : image de la mobilisation 15/11

Le personnel est reparti en entreprise (Les livraisons sont bloquées depuis 1 semaine) et la réunion du conseil d’entreprise a démarré à 09.00.

Nivelles : image de la mobilisation 15/11

A bientôt.

 

Said ZAOUDI

Secrétaire permanent CNE

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2017 3 15 /11 /novembre /2017 11:00

Qui décide de délocaliser les emplois en jetant à la rue les salariés ?

Qui ferme les sites de Longvic, Nivelles ou Beauchamp ?

Qui a déjà délocalisé tant d'emplois et continuera à en délocaliser ?..

A qui profite le crime social ?

Salariés concernés ou pas, lançons un avis de recherche ensemble.

Imprimez notre avis de recherche et collez-le dans vos ateliers, dans vos bureaux, aux salles de pause, aux machines à café ou dans les ascenseurs !

imprimez un tee-shirt avec l'avis de recherche !

Soyez solidaire car demain ce sera vos emplois qui seront sur la sellette !

Montrez par ce geste à la Direction que vous aussi, vous êtes excédés par ce comportement asocial qui consiste à supprimer l'emploi des uns pour augmenter le dividende des autres !

 

Afin que ces images ne puissent pas être transmises sur les réseaux sociaux US, nous les avons retiré.

Vous pouvez demander un fichier pour impression papier ou pour impression tee short sur le mail du syndicat : syndicat.fo3mbeauchamp@orange.fr 
 

Merci de votre compréhension.

 

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2017 5 10 /11 /novembre /2017 18:04

Superbe reportage de la télé belge.

Les camarades de Belgique expriment les mêmes sentiments de trahison, d'abandon... Longvic, Nivelles, Beauchamp, victimes de l'avidité, de la cupidité de dirigeants blindés de stock-options...

A lire en cliquant ICI

Image associée

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2017 4 09 /11 /novembre /2017 15:00

Bonjour,

Quelques photos à mettre sur les réseaux sociaux.

Ce matin la direction s’est à nouveau présentée sur le site, elle s’est vue proposer de s’installer à son nouveau bureau qui a été déplacé à l’extérieur sur le rond-point devant l’entreprise.

Les salariés de 3M Nivelles dans l'action.

Le message est double :

  • Puisque le personnel est jeté à la rue, la direction pourra dès aujourd’hui en faire la même expérience
  • Le rond-point est la manière de montrer que les négociations tournent en rond.

A bientôt.

Said ZAOUDI

Secrétaire permanent CNE

Les salariés de 3M Nivelles dans l'action.
Les salariés de 3M Nivelles dans l'action.
Les salariés de 3M Nivelles dans l'action.
Les salariés de 3M Nivelles dans l'action.
Les salariés de 3M Nivelles dans l'action.
Les salariés de 3M Nivelles dans l'action.
Les salariés de 3M Nivelles dans l'action.
Partager cet article
Repost0