Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 11:53

De plus en plus de personnes en France vivent dans la pauvreté et dans la précarité.

On entend dire, ici ou là, que ça ne peut pas durer, que la base va se révolter… Un jour….

Retourner dans la pauvreté devrait être un élément déclencheur de troubles. Pourtant, rien ne se passe à part quelques épiphénomènes.

Regardons le retour vers la pauvreté des peuples grec ou espagnol et constatons que de révolte, il n’y a point. Des manifestations houleuses, et au final, les plans qui saignent les plus pauvres s’appliquent, avec la régularité des notes sur du papier musique, le tout orchestré par une finance au dessus de tous pouvoirs.

Par quel miracle arrivent-ils ces financiers à faire accepter au plus grand nombre, les contraintes et la paupérisation ?

Les pauvres seraient donc les responsables de cette crise ou les riches continuent de s’enrichir ?

On nous le dit, on nous le rabâche, à la télé, dans les journaux, alors la masse le croit.
Le peuple acquiesce et courbe l’échine, il retourne à sa condition première, celle d’un siècle précédent, celle d’avant les droits sociaux.
Il retourne à une forme de féodalité ou l’autorité centrale s’associe aux seigneuries,  locales ou  internationales,  pour défendre contre les peuples, les intérêts financiers et politiques des uns et des autres.

Comment la classe la plus pauvre peut-elle accepter cela sans se révolter ?

Cette question, je me la suis posée nombre de fois…

J’ai trouvé la réponse il y a peu, en lisant le livre de Jean-Pierre Rioux sur Jean Jaures.

Jaures « monte » à Paris pour la première fois et s’étonne en découvrant la misère du peuple ouvrier parisien. Il écrit ceci :

« Dans la ville immense, j’éprouvais une sorte d’épouvante sociale. Il me semblait que des milliers et des milliers d’hommes qui passaient sans se connaître, foule innombrable de fantômes solitaires, étaient déliés de tous liens.  Et je me demandais avec une sorte de terreur impersonnelle comment tous ces êtres acceptaient l’inégale répartition des biens et des maux, et comment l’énorme structure sociale ne tombait pas en dissolution.
Je ne leur voyais pas de chaînes aux mains et aux pieds, et je me disais : par quel prodige ces milliers d’individus souffrants et dépouillés subissent-ils tout ce qui est ?
La chaîne était au cœur, la pensée était liée, la vie avait empreint ses formes dans les esprits, l’habitude les avait fixées. Le système social avait façonné ces hommes, il était en eux, il était en quelque façon devenu leur substance même.
Ils ne se révoltaient pas contre la réalité parce qu’ils se confondaient avec elle. »

Voilà donc le prodige. Les pauvres acceptent leurs maux car le système façonne leurs pensées.
La messe dite aujourd’hui par les journaux et la télé  a remplacé la messe d’hier, dites par un curé, priant d’accepter le sort décidé par dieu.
On accepte nos maux en se nourrissant de leurs mots.

 Ceux qui se revendiquent de Jaures aujourd'hui, sont les premiers à trahir le peuple aux profits des puissants.

 

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 21:14

Voici un article ou le patron de Spontex explique sa vision et la méthode pour continuer à produire en France.

 Spontex développe et innove, fait de la publicité, automatise…. Le contraire de 3M !

Que compte faire la Direction 3M pour défendre nos emplois sur les SB, les Post-It ou les rubans adhésifs Magic ?

 Nous vous invitons à poser la question à K. Wilms lors de sa venue sur le site début février.

 L’article du Parisien est ici  

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 09:42

Les chiffres du chômage en France à fin décembre 2012 viennent d’être publiés.

 

A la lecture de la litanie des plans de licenciement, on ne peut que s’étonner de cette stabilisation. Ce serait oublier que l’évolution des chiffres du chômage, c’est avant tout le nombre d’inscrits nouveaux et de radiés. Ce chiffre peut s’expliquer par la mise en formation ou par des radiations.

 

Tous les économistes s’accordent à dire qu’il faut 1,5 point de croissance pour créer des emplois. On peut donc comprendre facilement qu’avec une croissance infinitésimale, cette stabilisation est le fruit d’un jeu de bonneteau dont les cartes sont les chômeurs, les trompés/plumés sont les français et dont le manipulateur et les complices sont ceux qui nous dirigent.

 

Ne pas être chômeur est un enjeu, mais la qualité des emplois qui sont proposés se dégrade grandement. Rémunération très faible, horaires inférieurs au temps de travail normal, distance complètement démesurer entre le lieu de résidence du demandeur d’emploi et l’emploi proposé.

(Est-il normal que pôle emploi propose à des personnes de Beaumont sur Oise (95 limite 60) une offre d’emploi de magasinier de 25 heures hebdomadaires à Anthony ? N’y a –t-il pas de magasiniers demandeurs d’emploi dans les environs d’Anthony ? )

 

La trêve des confiseurs est finie, l’année 2013 va être une 40ème année de crise pour les salariés (1973 premier choc pétrolier), mais une année toujours aussi bonne pour ceux qui touchent les dividendes… C’est comme cela depuis 40 ans….

Le rapport mensuel de la DARES est ICI

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 09:57

Au bout de quatre réunions de négociations, Force Ouvrière a décidé d’apposer sa signature au bas du protocole d’accord.

 Il y a eu prise en compte d’une partie importante de  nos revendications :

·        Augmentation après validation pour les notés 2.

·        Présence d’un talon permettant aux 250 salaires les plus bas de l’entreprise d’obtenir une augmentation supérieure aux 1,7% notés au minimum 3

·        La mise en place d’un niveau d’augmentation différencié pour limiter les écarts dans un même coefficient.

 Le budget de politique salariale sera cette année de 2,6%, réparti de la façon suivante :

              ·        prime de vacances reste stable à 750€

·        La prime « carburant » (négociée en 2009 par F.O). reste stable à 200 €. Paiement en mai 2013. Pensez à conserver vos factures de paiement par  CB.

·        Salariés notés 2 : Validation du plan d’action fait en septembre  déclenchant 0.9% d’augmentation (demande venant du cahier de revendications F.O.)

·        Salariés notés 3 : Pourcentage d’augmentation dépendant du positionnement du MRP (voir au verso de la feuille) Talon de 530 euros annuels.

·        Salariés notés 4 ou 5 : Augmentation variable

·        Promotions : Budget additionnel pour les changements de coefficients ou Job Groupe. L’augmentation promotionnelle devant être appliquée avant l’augmentation liée au code contribution.

·        Les primes d’équipes sont rehaussées de 2,6 % à compter du 1er janvier 2013.

·        Heures 2012 : Récupération ou paiement.  Pour ceux qui veulent être payés, les heures et les majorations pour heures supplémentaires sont payées fin mars. Les heures à récupérer doivent l’être avant le 30 juin. Si reliquat, les heures restantes seront payées en juillet 2013. Vos souhaits sont à communiquer à vos hiérarchies avant le 15 février.

 

 

INFO : Le point conventionnel chimie augmentant au 1er février et au 1 août, la prime d’ancienneté qui est un pourcentage de ce mini chimie augmentera également. La grille conventionnelle est visible sur  http://fo3mbeauchamp.over-blog.com/pages/tableau-des-minima-chimie-8506648.html

 

 

 

Positionnement des salariés sur la grille MRP :

 

tableau-MRP-2012.pngQu’est-ce que le MRP ?  De quoi est-il constitué ?

 

Le MRP est un indicateur salarial issu d’un panel d’entreprises variées.

Le MRP est constitué uniquement du salaire de base annuel (sur 13 mois pour ceux qui ont la gratification de fin d’année, de la prime de vacances et pour les catégories concernées par la rémunération variable à l’atteinte de l’objectif.)
Il ne tient pas compte de la prime d’ancienneté, des primes d’horaires décalés, des paniers…

 

Où suis-je situé sur la grille MRP ?

 

Salaire de base (première ligne de votre fiche de paie) multiplié par 12 ou 13 suivant que vous avez la gratification de fin d’année ou pas, auquel il convient d’ajouter les 750 € de la prime de vacances. Le résultat vous donne votre salaire annuel.

Une fois déterminé, il vous suffit de vérifier par rapport à votre coefficient si vous êtes en dessous des 90% du MRP, au dessus de 110% du MRP ou entre 90 et 110 %.

Suivant votre cas, vous devez avoir 1,7%, 2% ou 2,3 % d’augmentation salariale pour le code contribution 3.

 

Un talon de 530 €.

Un talon (demande venant du cahier de revendications F.O.) de 530 euros annuels a été accepté par la Direction. Ce talon, assez éloigné en montant de nos revendications, permettra tout de même de rehausser les 250 salaires les plus faibles.

Tableau comparatif des % d’augmentation avec un talon de 530 € /an (40,77€ mois)  et des montants suivant le MRP.

talon-MRP.png

N’hésitez pas à contacter vos élus F.O. pour répondre à vos questions.

 

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 07:40

COMMUNIQUÉ DATÉ DU LUNDI 14 JANVIER 2013
DÉCISION DU BUREAU CONFÉDÉRAL DE FORCE OUVRIÈRE

A l’unanimité le Bureau Confédéral de Force Ouvrière décide de ne pas signer l’accord interprofessionnel portant sur la compétitivité et la sécurisation de l’emploi.

Alors que l’emploi et la lutte contre le chômage doit être la priorité n°1, Force Ouvrière souligne que cela doit prioritairement passer par une politique économique ambitieuse, source de croissance économique par la consommation, l’investissement public et privé, la stratégie industrielle.

Au nom du principe dangereux selon lequel il faut d’abord pouvoir licencier pour pouvoir embaucher, ce projet d’accord est profondément déséquilibré.

Le projet d’accord inscrit le social comme variable d’ajustement d’une politique économique de rigueur tant au plan national qu’européen.

Pour le Bureau Confédéral ce projet se caractérise par: «la flexibilité, c’est maintenant, la sécurisation de l’emploi pour demain, peut-être».

Nombre de dispositifs annoncés comme positifs pour les salariés sont partiels, aléatoires, d’application tardive ou pouvant déjà être contournés dans le cadre de ce projet.

Par contre en terme de flexibilité (accords dits de maintien de l’emploi avec la baisse des salaires – nouvelles procédures pour les PSE – mobilité interne forcée – CDI intérimaire – CDI intermittent…), le projet d’accord constitue une remise en cause importante des droits des salariés. Il en est de même pour la sécurisation judiciaire des employeurs au détriment des salariés.

Force Ouvrière décide d’informer largement les salariés du contenu de ce projet et entend intervenir auprès du Gouvernement et du Parlement pour faire valoir ses positions.

Le dossier n’est pas clos.

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 23:59

Mardi 8 janvier 2013 :

Taux de chômage en zone euro : novembre 2012 :

1- Médaille d’or : Espagne : 26,6 %.

2- Médaille d’argent : Grèce : 26 %.

3- Médaille de bronze : Portugal : 16,3 %.

4- Irlande : 14,6 %.

http://epp.eurostat.ec.europa.eu/ca...

Zone euro : le chômage atteint 11,8 % en novembre, un record.

L’ascension du chômage se poursuit en Europe avec 11,8% de la population active sans emploi en novembre dans la zone euro, contre 11,7% en octobre. Un nouveau record.

Selon les chiffres publiés mardi par l’office européen de statistiques Eurostat, 18,82 millions de personnes étaient au chômage en novembre dans la zone euro, soit une hausse de 113.000 personnes par rapport à octobre, et une hausse de 2,015 millions par rapport à novembre 2011.

Pour rappel, l'Euro devait être un progrès et établir la prospérité en Europe....

Le moins qu'on puisse dire, c'est que pour les salariés, ce n'est pas le cas !

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 10:12

Un article du Parisien revient sur les nominations récentes de trois figures de la CFDT.

Jacky Bontems entre au commissariat général à la stratégie et à la prospective.

Laurence Laigo, ex secrétaire nationale de la CFDT devient conseillère auprès de Najad Vallaud-Belkacem.

François Chérèque, ex secrétaire général de la CFDT intègre l'inspection générale des affaires sociales et devrait entrer prochainement à "Terra Nova", le laboratoire "d'idées" du Parti Socialiste.

Encore une fois, à la CFDT, le mélange entre syndicalisme et politique, les récompenses pour services rendus, les promotions généreusement données par les dirigeants, foulent du pied l'exigence de l'indépendance syndicale.

L’article du Parisien.

 

Pour mémoire, à relire, l’article de notre blog FO sur le meilleur ami des patrons et des gouvernants, ainsi que le commentaire très pertinent d’un de nos camarades. Ici.

F.O., plus que jamais, défend l’idée d’indépendance syndicale face à tous les pouvoirs.

 A lire également : http://www.fo-umv.fr/index.php/divers/47-francois-hollande-gratifie-son-copain-syndicaliste-francois-chereque-d-un-poste-a-8000-mois

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 22:40
Partager cet article
Repost0
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 17:38

Les Etats-Unis sont au pied du mur fiscal… Ou au bord de la falaise fiscale comme le dit Ben Bernenke.

Ils doivent trouver entre  600 et 700 milliards de recettes fiscales ou d’économies avant janvier 2013.

 

S’ils optent pour les économies plutôt que sur une hausse d'impôts des plus riches, se seront des millions d’emplois qui seront sacrifiés.

700 milliards, c’est une contraction de leur PIB de 5% !
Proportionnellement, c’est la hauteur de ce qui a été demandé à la Grèce.

Cela plongerait les Etats-Unis dans une récession, et avec eux, le reste du monde dans la crise économique.

Une étude faite par Thomas Hungerford, économiste, pour le Congressional Research Service et basée sur l’histoire fiscale des 65 dernières années démontre qu’aucune des baisses d’impôts accordées aux riches n’a de corrélation avec une relance de l’économie.
On y apprend qu’aux USA, 1% des plus riches détiennent 33 % des richesses. Un niveau jamais atteint depuis 1913 !

On y apprend également que l’écart entre les riches et la classe moyenne n’a cessé de se creuser depuis 1977.


Aux USA, comme partout dans le monde ou s’applique ce modèle, il est grand temps que la répartition des richesses soit rééquilibré.
Ce modèle est à la fois celui des états, mais également de la gouvernance des entreprises !

Lorsque les salariés dans leur plus grand nombre n’auront plus de pouvoir d’achat, alors la consommation s’effondrera et les entreprises n’auront plus de commandes….

La récession entrainera une récession encore plus forte.

L’Avidité des puissants, jusqu’au bout !

 

Ajout du 1er janvier :
Républicains et Démocrates viennent de trouver un accord pour...
Reculer l'échéance de deux mois... Donc toujours au bord de la falaise...

 

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 00:47

Alors que le gouvernement, ses conseillés et les représentants d’une Europe financière continuent d'imposer une politique de terre brulée, ou les salariés sont sacrifiés sur l’autel de la maitrise des déficits, les services de Pôle emploi ont encore recensé une hausse des demandeurs d’emploi

Sur novembre le nombre de demandeurs d’emploi augmente de 30400 personnes (+0,7%) pour les catégories A, B, C. Il convient d’y ajouter les catégories D et E qui augmentent respectivement de 2,6 % et 0.6 %.

Au total des cinq catégories, c’est 5241900 demandeurs d’emplois, en hausse de 0,8 %.

 

Les restrictions budgétaires de toutes parts vont, en 2013, continuer d’alimenter le flot des demandeurs d’emploi et continuer de vider les comptes des caisses de protections sociales (chômage, retraite, sécurité sociale...) les cotisations étant retenues sur les salaires. Les nouvelles baisses de cotisations accordées aux entreprises continueront également à appauvrir notre modèle social.

Le gouvernement parle déjà de rediscuter sur les retraites.

 

Le changement n’est donc pas pour maintenant… C’est clair !

 

Le rapport complet de la Dares pour Novembre 2012 est ici

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 22:22

PSE1Et ce n'est que quelques exemples...

-Avon, vire 1500 salariés lire ici Daily Finance.

- Danone prépare un méga-plan de licenciements, entre 2000 et 4000, lire, entre autres, le Wall Street Journal.

  

- Cycle Europe, déjà en redressement dans la Loire-Atlantique, va licencier au moins 150 personnes, lire ici Ouest-France.

  

- Le célèbre charcutier Jambon d'Aoste supprime 68 postes, lire Le Monde.

  

- Encore 70 postes chez Raynal et Roquelaure, les cassoulets: lire ici Sud Ouest.

  

- Atlantem Industries dans le Morbihan pourrait fermer dans les jours prochains et perdre 950 emplois, lire ici Usine Nouvelle,

- Orange force ses fournisseurs de centres d'appels de faire des licenciements: "Chez Armatis, la baisse d'activité apportée par Orange risque d'atteindre 30%. Sur les 500 personnes dédiées sur trois sites (Roanne, Poitiers et Tauxigny), 150 emplois sont menacés" lire ici le JDD.

  

- La Banque Barclays va virer 2000 banquiers de plus, lire ici le Wall Street Journal.

  

- PSA a décidé de virer, SOUDAIN, 1500 salariés EN PLUS des 8000, lire ici Le Parisien.

  

- L'Est Eclair écrit: "Bar-sur-Aube. Alors qu'Atmospheres Interiors recherche un repreneur, l'administrateur judiciaire va demander lundi la liquidation judiciaire d'OC Management" qui lui va perdre 157 salariés, lire ici France3.

  

- Valco est dans l'impasse avec 650 salariés, lire ici L'Est Eclair.

  

- Le journal pro BatiWeb annonce la perte de 5.000 emplois pour 2013 avec déjà 3.000 postes perdus en 2012 lire ici Batweb.

- Pasquier a décidé de fermer son usine de biscottes, lire ici Usine Nouvelle.

- "La direction d'Allis, spécialisée dans la fabrication de plats cuisinés frais ou surgelés pour la grande distribution et la restauration hors foyer, a annoncé à ses 80 salariés la fermeture de son site de Falaise Calvados début 2013" lire ici Usine Nouvelle.

  

- Le Crédit Agricole va bientôt annoncer de nouveaux licenciements. Le WSJ parle de 200 personnes encouragées à être volontaires lire ici.

  

- Environ 70 salariés de Baxi sur 140 vont perdre leur travail, lire Usine Nouvelle.

  

- Trio, jeux videos, se sépare de 40 personnes, lire ici Jeuxvideos.com.

  

- Metabolic Explorer à Clermont-Ferrand vire 45 personnes, 1/3 de ses salariés, lire Usine Nouvelle.

 

- 80 licenciements, pardon, départs volontaires, au Figaro, lire l'Express ici.

 - Environ 350 postes risqués à la SAFT où "les palettes brûlent à l'entrée et l'effigie de John Searle, le patron américain, se balance au bout d'une corde: " lire ici Sud Ouest.

 
- En toute discrétion 2.000 fonctionnaires ne seront pas renouvelés à Bercy selon le prochain budget lire ici Sud Ouest.

 
-Texas Instrument France va supprimer 500 emplois sur son site de Villeneuve-Loubet : lire ici

-  Suppression de 27 emplois chez TecSom à Glaire (08) : Lire sur France 3

 

 

 - L'équipementier Vistéon va supprimer 243 emplois dans le Nord-Pas de Calais : Lire sur Le Monde 

  - Le Conseil Général de l'Aveyron supprime 122 postes, le bibliobus réduit sa tournée, services sociaux, etc, tout est resserré,  lire ici le Midi Libre.

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 07:42

Plus les mois passent, plus l'on se dit que le site de Beauchamp est l'enfant pauvre de 3M europe.

A lire ici : http://www.derwesten.de/wirtschaft/technologiekonzern-3m-plant-ausbau-der-produktion-in-hilden-id7405506.html

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 15:36

Les négociations sur la pénibilité avancent à pas de fourmi.

La direction a d’abord présenté une proposition d’accord pour valider qu’elle s’engageait à faire moins que le code du travail. Ainsi, elle propose un pavé EHS qui ne serait que l’engagement à diminuer les risques sur la santé des travailleurs !

La loi impose pourtant déjà à l’employeur le devoir de réduire les expositions à la source et à remplacer ce qui est dangereux par ce qui ne l’est plus ou moins.

Les Organisations Syndicales ne sont pas là pour réécrire la loi ou signer des accords inférieurs à la loi.

F.O. avait dès le mois d’avril proposé des mesures à la fois de compensation pour ceux qui ont subit durant des années les critères de pénibilité, mais également des mesures pour limiter l’exposition des travailleurs dans le futur.

En septembre, la Direction a proposé une mesure dans l’accord pénibilité pour faire partir plus tôt les salariés, sans qu’ils aient été exposés à la pénibilité !

Cette mesure générale relève, selon nous, plutôt  de l’accord sénior ou gestion des fins de carrière que de la pénibilité. Au lieu de couvrir l’ensemble des salariés avec des mesures faibles, la Direction ferait mieux de proposer des mesures plus concrètes ciblées sur les salariés ayant connu la pénibilité.

Il est hélas impossible aujourd’hui de mesurer la pénibilité liée aux vibrations, aux agents chimiques C.M.R. , au bruit. La seule trace historique que nous pouvons mesurer est celle des horaires décalés. (avec les bulletin de salaire)

La revendication F.O. a ce jour porte donc sur ce critère.

La Direction propose un départ en retraite six mois plus tôt, pour un minimum de 15 années d’équipe, quelque soit le temps d’exposition au-delà de ce palier.

F.O. propose des paliers de cinq ans en cinq ans avec un départ :

18 mois plus tôt pour 15 années
24 mois plus tôt pour 20 années.
30 mois plus tôt pour  25 années.
36 mois plus tôt pour 30 années d’horaires alternants.

La revendication F.O. peut paraître ambitieuse. Ne s’appliquant qu’à un nombre restreint de personnes et touchant des salariés avec des rémunérations basses dans l’échelle des salaires de 3M France, elle reste économiquement réalisable car proche du coût prévu pour une mesure globale.

Nous attendons que la Direction se positionne par rapport à nos propositions.
Les personnes concernées sont des salariés qui sont pour la quasi-totalité des salariés situés en bas de l’échèle des salaires 3M.

3M nous rabâche à longueur d’année qu’elle fait les choses « au mérite », qu’elle a la culture de la reconnaissance :

Hé bien que la Direction 3M passe une fois aux actes pour la 3M du bas 

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 10:11

Le tract commémoratif diffusé ce jour.

tract-60-ans-1.png

 tract-60-ans-2.png

 

 

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 14:39

Il est difficile de construire, il est plus facile de détruire…

Le site de Beauchamp est aujourd’hui le site de tous les records…

Record de plongée profonde au niveau des effectifs.

Record de haute altitude avec des sommets en accidentologie dignes de la chaine himalayenne…

Que pouvions-nous espérer de ce passage éclair ?

Un adage dit qu’il faut laisser du temps au temps…
Mais ce n’est pas la philosophie de 3M, ce n’est pas assez Lean…

Bref, Beauchamp était au bord du gouffre lorsque ce patron de site est arrivé…

Il nous a fait faire un grand pas en avant…

gouffre.jpg

 

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 07:48

courbe-chomage-oct-2012.JPGLe chômage en France, toutes catégories confondues ne cesse d’augmenter.

 

5 202 500 demandeurs d'emploi fin octobre 2012 (4 777 200 fin oct. 2011)

 

3 550 000 en octobre 2008 !

 

Le nombre de demandeurs d’emploi augmente dans les 22 régions françaises.

 

 

   

 chomeurs-indemnises-oct-2012.JPG

L’ancienneté moyenne à Pôle Emploi en catégories A, B et C est de 472 jours, en hausse de 11,5 % sur un an.

 

2 496 200 demandeurs d’emploi sont indemnisés. (Hors allocation de formation).

 

Le rapport mensuel de la DAREF est ici

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 12:15

Changement :

 

Faite l’expérience : Chaque nuit, vous détruisez la toile tissée par une araignée.
Immanquablement, au bout d’un temps, l’araignée finira par perdre son savoir et faire une toile qui ne ressemble plus à rien… L’araignée à beau connaître parfaitement le mode opératoire de fabrication de sa toile, elle oubliera ses bases.

 

C’est un peu ce que 3M demande à ses salariés.
Refaire ses preuves chaque jour. L’erreur dans le travail, pourtant humaine comme le dit le dicton, n’est pas compensé par le bon travail.

Pour 3M, il faut être bon chaque jour.

La problématique est que contrairement à l’araignée, cette exigence journalière se fait dans un environnement professionnel en perpétuel changement.
Le plan de construction de sa toile est inscrit dans les gênes mêmes de l’araignée, ce n’est pas de l’acquis. Pour autant, elle s’y perd.

Pour le salarié 3M, non seulement il doit être « au top » professionnellement, mais il doit également décrypter les changements de mode opératoire et anticiper le résultat final pour espérer rester « au top » aux yeux de sa hiérarchie, (hiérarchie qui elle-même a du mal à comprendre le changement et l’influence qu’il a sur le travail de ses subordonnés).


L’entreprise a beau mettre en place des « modes opératoires », des datas, normée les actions, etc.… l’aide que ces derniers sont censés apporter aux salariés non seulement ne fonctionnent pas, mais ils leurs donnent l’impression de n’être que des exécutants décérébrés, juste capable d’exécuter une check-list.  
La check-list 3M devient alors le code génétique de l’araignée.

Il faut l’exécuter instinctivement, sans se poser de question.

C’est l’annihilation de l’appris, du métier, du savoir… Chaque salarié exécutant des tâches listées sera remplaçable par un intérimaire.
L’expérience des années n’a plus d’utilité dans ce changement perpétuel et ces normes.

On est en plein dans les Risques Psycho-sociaux.

 

Réactivité :

 

Depuis des années, 3M demande à ses salariés d’être réactifs. Si occasionnellement, une action en réaction peut-être utile, elle ne peut constituer un mode quotidien de fonctionnement.
C’est pourtant ce qui se passe à 3M.

La réaction, c’est ce qui arrive au marcheur dans la savane lorsqu’il croise un lion. Soit il s’immobilise, soit il fuit, mais il n’étudie pas les différentes possibilités, la distance du premier arbre ou de la jeep…. Il réagit.

Dans la plupart des cas, (et il y a bien longtemps que l’on n’a pas croisé de lion à 3M), il est judicieux de prendre le temps de la réflexion avant d’agir. Car la réaction, c’est l’opposé de la réflexion.

Dans ce système de Lean, ou l’on chasse les temps morts partout, le temps de réflexion ne devrait pas être considéré comme une perte de temps, mais comme un gain.

Le coût, c’est le client à qui l’on a répondu à sa problématique en réagissant et qui préfèrera aller voir la concurrence la fois suivante.
Le gain, c’est le client à qui l’on a répondu avec le temps de réflexion nécessaire et qui satisfait, revient la fois d’après.

La réflexion ce n’est pas l’inaction.


Mais nos Directeurs ne peuvent comprendre ces notions, ils sont eux-mêmes dans la réaction et le système normé. Réaction face aux exigences de la Direction U.S., des marchés… Ils regardent des indicateurs normés sans savoir ce qu’ils représentent réellement pour les salariés qu’ils dirigent.

 

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 23:22

laurier-CGC.PNGDans notre article sur la mutuelle CAP, nous évoquions l’augmentation de cotisations et la nécessité de préserver un système de protection santé et prévoyance.

Loin de nous l’idée de tirer pour F.O. la réussite de cette négociation qui a été le fruit d’une discussion ouverte ou chacun  a exprimé ses revendications et fait progresser le débat.
A ce titre, F.O. avait dès le CCE de juin, demandé la nomination d’un second courtier pour ouvrir largement ce sujet. Proposition refusée par la Direction et qui reviendra dans trois ans.

Période électorale sur Cergy oblige, la C.F.E. C.G.C. n’a hélas pas la moindre retenue pour s’attribuer le fruit d’un travail de groupe (surement une déformation professionnelle ou l’illusion égocentrique d’une place privilégiée dans le cadre socioprofessionnel)

L’article est à lire ici : link

Il est toujours facile de s’attribuer un rôle privilégié dans les négociations puisqu’il n’y a pas de compte-rendu de séance.

Nous invitons nos camarades à revenir à plus de modestie. Ils ont contribué, comme les autres, à la richesse des débats et des négociations, pour autant, ce n’est pas la C.F.E. –C.G.C. qui a préservé la mutuelle CAP 3M, mais bien l’ensemble des intervenants, représentants des salariés ou représentants de la Direction.

Il y avait sur ce sujet des enjeux qui contribuaient au dialogue entre toutes les parties.

 

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 19:17

Notre mutuelle d’entreprise, CAP, va augmenter en janvier 2013.

Pour un brut de 2800 €, on parle de quelques euros de cotisations en plus.

L’essentiel était tout de même de préserver une mutuelle familiale fiable, ayant un coût relativement bas par rapport au marché existant et capable d’offrir un volet prévoyance de bon niveau.

On ne peut que regretter cette hausse de cotisation.

Cette hausse est le fruit des politiques appliquées depuis des années par l’ensemble des pouvoir élus qui n’ont de cesse de détricoter la sécurité sociale mis en place par le Conseil National de la Résistance au lendemain de la guerre.
Lorsque les gouvernants passent le remboursement de médicaments de 65 à 15%, ce sont les mutuelles qui prennent le relais. Lorsqu’ils augmentent les forfaits hospitaliers, c’est Idem.
Dire que cela peut se faire à coût zéro est un manque d’honnêteté de nos politiques. 
Non seulement les déremboursements ou les modérations de remboursements ne sortent pas la sécurité sociale de son gouffre financier, mais ils pèsent sur les mutuelles et encore plus sur le pouvoir d'achat et de soin de ceux qui ne peuvent s’offrir de mutuelle !

Les générateurs du gouffre financier sont connus : Ce sont les allègements de cotisations accordés au patronat sur les bas salaires, qui non seulement cantonnent les salariés dans les minimas salariaux, mais en plus, précipitent la protection sociale vers le déficit.
Ces allègements de cotisations ne sont que le fruit de la mise en concurence des salariés français avec des salariés sans aucun droits sociaux, pour ne pas dire avec des esclaves ou des enfants esclaves !

Posséder une mutuelle d’entreprise sera bientôt une chance, pouvoir se soigner sera pour ceux qui n’en ont pas, un véritable luxe. Il était donc important que malgré les contraintes que représentent cette hausse, nous préservions un système pérenne, générateur de justice sociale.

Nous sommes certains à F.O. que nos engagements sont les bons. Ce n’est pas la hausse de la mutuelle qui est scandaleux, mais l’abandon par l’état de la sécurité sociale qui a généré cette hausse.

Songer un instant que ce qu’un pays a pu faire au sortir d’une guerre qui l’avait ruiné, détruit et divisé, la financiarisation et les dogmes économiques d’aujourd’hui permettent de le détruire !
Songer que ce que nos parents ont construit en produisant moins de richesse par individu que nous, nous ne serions pas capable de le maintenir avec le niveau de productivité actuel, avec la modernisation technologique, robotique et informatique...


Partager cet article
Repost0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 21:21

Quatre personnes ont été blessées, dont 2 grièvement, lors d'une fusillade qui a eu lieu dans une usine technologique de la ville allemande de Hilden. Selon un porte-parole de l'entreprise, le tireur s'est suicidé.
Les faits ont eu lieu vendredi soir, avant le début du service de l'équipe de nuit. Un travailleur de 37 ans a brandi une arme et visé un de ses collègues. Il a ensuite tiré sur 3 autres personnes dans le réfectoire et dans le vestiaire. La police n'a donné aucun détail supplémentaire.

 

Source : ici

En allemand : ici

Complément d'information du 15 novembre :
L'un des deux employés gravement blessés est stabilisé, l'autre, qui est le responsable hiérarchique direct de l'auteur des faits, est encore en examen.
Les causes de cette tragédie restent à élucider.

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 14:47

CD.PNG

L'image parle d'elle même !

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 19:18

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A s’établit à 3 057 900 en France métropolitaine fin septembre 2012. Ce nombre est en hausse par rapport à la fin août 2012 (+1,6 %, soit +46 900). Sur un an, il croît de 10,1 %.

 

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories B et C s’établit à 1 457 600 en France métropolitaine fin septembre 2012. En septembre, le nombre de ceux de catégorie B est en baisse de 0,2 % (+7,6 % sur un an) et le nombre de ceux de catégorie C diminue de 2,8 % (+2,7 % sur un an).

 

Au total, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C s’établit à 4 515 500 en France métropolitaine fin septembre 2012 (4 797 200 en France y compris Dom). Ce nombre est en hausse de 0,5 % (+20 900) au mois de septembre. Sur un an, il augmente de 8,3 %.

 

Le nombre de personnes inscrites à Pôle emploi en catégories D et E s’établit à 604 300 en France métropolitaine fin septembre 2012. En septembre, le nombre d’inscrits en catégorie D est en hausse de 4,6 % et le nombre d’inscrits en catégorie E baisse de 0,7 %.

 

La totalité du communiqué de presse du ministère du travail est ici

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 08:40

 Elle est ou la Charte Ethique  ?....

 

3M-ethique-copie-1.png

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 00:24

La CFE- CGC est partenaire de l’opération « J'aime ma boite ». http://www.cfecgc.org/actualite/tout/j-aime-ma-boite-18-octobre-2012
Du reste, à 3M, ce syndicat catégoriel d’encadrement se fait l’écho de cette « sponsorisation » de l’évènement.

Au titre des sponsors, la CFE-CGC rejoint RMC, La Tribune, Energie et Ethic.

Ethic est une organisation patronale ( http://www.ethic.fr/ ) dont la présidente n’est autre que Sophie De Menthon, ex-membre du comité éthique du MEDEF (http://archive.medef.com/medias/files/123857_FICHIER_0.pdf)
Intervenante sur BFM Business et Les Grandes Gueules de RMC.

Pour Force Ouvrière, la relation entre le salarié et « sa boite » ne doit pas être une histoire d’amour. Le salarié exécute un travail avec ses capacités et son expérience, en échange l’entreprise le rémunère. Le lien est contractuel.
On peut aimer son métier, on peut aimer ses collègues de travail, sans pour autant « aimer sa boite ».

A quand une case « Aime sa boite » dans l’évaluation professionnelle ?…

L’expression « J’aime ma boite » est du reste assez étrange. « Une boite », c’est un espace clos, ou l’on enferme des choses. Rien ne dépasse de ce volume creux…. Oui, « La Boite » est avant tout un lieu d’enfermement…

Et comment croire qu’un évènement fabriqué de toute pièce pourrait permettre aux salariés de se sentir bien entre collègues, d’avoir des relations de travail agréables ?

Vouloir mettre les problèmes relationnels dans l’entreprise sur le salarié de base (j’aime ma boite, avec un « j’ » qui indique que c’est moi, simple salarié qui est le moteur de ce relationnel et des problèmes qu’on y rencontre) est une erreur. C’est mettre une responsabilité de plus sur le salarié qui croule déjà sous le travail et les R.P.S….

Et si la solution des problèmes dans l’entreprise était déjà d’avoir, pour ses salariés, une charge de travail permettant d’avoir des relations normales et posées entre eux ?
Et si simplement l’employeur décidait de mieux respecter ses salariés et de moins les exploiter, s’il voyait en eux des femmes et des hommes créateurs de richesses plutôt que des «coûts salariaux» ?

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 14:07

3M a annoncé la construction du plus grand site industriel d'Europe... En Turquie !

(Chez les americains, il y a eux et le reste du monde, donc ils ne savent pas que la Turquie est en Asie Mineure)

Un investissement de 500 millions de Dollars !

On sait désormais plus clairement quelle politique industrielle 3M va défendre.
L'article en anglais est ici

Le lien en français est ici

1000 salariés devraient être embauchés...

Pour rappel : 3M Beauchamp vient de rater 22 millions de dollars et l'effectif ne cesse de baisser.

Pour quelles raisons, 3M, qui possède de nombreux sites industriels en Europe, très souvent en surcapacité de production, construit-elle cette usine ?

Le temps de construire ce site, la structure Suisse EMAE sera en place et pourra choisir les usines sources pour le marché européen. Et en remplissant des sites, cette structure va pouvoir aussi en vider d'autres.

La quasi totalité des salariés de 3M Beauchamp ne demande plus "le site va-t-il fermer", mais "combien de temps le site peut-il encore tenir".

 

Partager cet article
Repost0