Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 17:44

Dans l’actualité récente, le « buzz » politico-médiatique a été la phrase d’un ministre, Emmanuel Macron, sur des salariés illettrés.

 

Si la phrase est un peu abrupte, à la place de pousser des cris d’orfraie en étant dans la réaction, il faut peut-être réfléchir à ce que dit la phrase.

 

La phrase exacte est :

"Dans les sociétés dans mes dossiers, il y a la société Gad : il y a dans cet abattoir une majorité de femmes, il y en a qui sont pour beaucoup illettrées ! On leur explique qu'elles n’ont plus d’avenir à Gad et qu’elles doivent aller travailler à 60 km ! Ces gens n'ont pas le permis ! On va leur dire quoi ? Il faut payer 1.500 euros et attendre un an ? Voilà, ça ce sont des réformes du quotidien, qui créent de la mobilité, de l'activité !"

 

L’illettrisme est un néologisme créé en 1978 à partir du terme « illettré » afin de désigner les seuls Français, sortis en situation d'échec de l'école ou ayant une connaissance de l'écrit, perdue faute de pratique, par désocialisation ou aliénation dans un emploi ne permettant pas d’utiliser ces notions.

 

L’illettrisme n’est donc pas l’analphabétisme.

Ce que l’on constate dans de nombreuses entreprises, c’est que les salariés lettrés qui ont les postes les plus répétitifs, réduit parfois à l’état "d’hommes machines"*, aliénés tant par la tache du travail que par les horaires de production, perdent les savoirs qu’ils n’utilisent pas.

Ils n’ont parfois pas d’autre envie, après une journée de production, que d’allumer la télévision.

D’autres salariés utilisent les savoirs, mais sur des spécialisations étroites. Vingt ans d’une utilisation très parcellaire ne peut que conduire à une perte de pans entiers du savoir.

 

Les entreprises, 3M  n’échappe pas à la règle et le bilan formation est édifiant à ce titre, utilisent la plus grande partie du budget formation pour « sur former » les salariés les plus diplômés et laissent parfois prêt d’un tiers de leurs salariés sans réelle formation.

 

Le problème réapparait lors des plans de restructuration. Cela est d’autant plus vrai que l’emploi est une chose rare aujourd’hui. On ne peut plus négocier les mesures de plan de licenciements sans y mettre une forte part de formation et de remise à niveau des salariés.

 

Certes, la phrase du ministre montrant du doigt les salariés d’une entreprise en particulier, est une bourde. La même phrase, dans la généralité, aurait été plus correcte. Pour autant, le problème de la remise à niveau des savoirs des salariés est une vraie question. Ceux qui ont crié à hue et à dia depuis quelques jours sur le ministre auraient mieux fait d’expliquer comment eux résoudraient le problème. Il est vrai qu’il est plus facile de crier que de proposer.

 

* l'Homme Machine est un postulat de Julien Offray De La Mettrie qui en 1747 étend à l'Homme l'idée d'Animal-Machine que Descartes avait exposé un siècle plus tôt.

 

 

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 17:46

Le Syndicat F.O. 3M Beauchamp est heureux de vous annoncer que Yann Varennes a été nommé membre du C.T.R. (comité Technique Régional) par le conseil d'administration de l'assurance maladie risque professionnel d'Ile de France, et ce, sur proposition de l'Union Régionale Ile de France Force Ouvrière et de l'Union Départementale F.O. 95.

Bon courage à lui pour les dossiers qu'il aura à traiter à ce niveau.

 

 

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 23:08

Tous les salariés ont pu s’en rendre compte depuis quelques temps ; Bien que le nombre des effectifs à 3M France ne cesse de baisser, il y a en revanche une chose qui ne diminue pas, c’est le nombre des nominations et des promotions qui touchent toujours les mêmes ; ceux du « ring » de la 3M d’en haut.

 

Et chaque nomination se conclu invariablement par des congratulations  et des encouragements. Cela donne parfois l’impression que tous ces gens qui se félicitent à longueur de promotion pensent que c’est leur travail qui fait évoluer 3M.

Ces élites autoproclamées savent-elles au moins de quoi est fait le quotidien des salariés de la 3M d’en bas ?

Certainement pas, ils ignorent tout des autres tant ils aiment à se regarder le nombril, convaincus d’être le gratin du management.

Bien sur, ils resteront à 3M, en France ou dans une autre filiale, jamais ils ne sont victimes des plans successifs que tant de travailleurs de la 3M du bas, depuis des années, ont vécus.

 

Quelques exemples ?

 

-          Un jour on devient patron de service, avec des méthodes qui obligent un CHS-CT et la médecine du travail à faire venir un psychosociologue dans le service, le lendemain on devient autre chose, histoire de se refaire une virginité, puis le surlendemain, pour tout ce travail bien fait, on devient patron de site.

-          Un jour on est patron d’un grand site qui se meure. On part pour un site deux fois et demi plus petit mais avec de l’investissement mais l’on trouve cela tout de même dévalorisant ? Pas de problème, le « ring » trouve la solution, il va faire un « HUB » qui ne servira à rien qu’à flatter l’égo surdimensionné du personnage en question.

-          Un jour on achète pour 140 millions d’euros une entreprise « pépite d’or » qui va booster 3M. Mais il n’y a pas d’alchimiste à 3M et La pépite s’avère n’être que du plomb que l’entreprise va devoir trainer des années et dévaluer pour la moitié de sa valeur. Et croyez-vous que le découvreur de pépite qui a déniché cette opportunité a été viré ?

Qu’un salarié lambda fasse une erreur pour quelques milliers d’euros est à leurs yeux scandaleux et parfois sanctionné durement, mais que le gratin de 3M se plante à ce point, pour le « ring », c’est acceptable !

 

La liste pourrait être longue...

 

Ajoutons-y le cas d'une Direction d'Opération qui a si bien mené son service que celui-ci s'est retrouvé sur la sellette. Pour cette Direction d'Opération, la promotion pour un travail si bien fait vint quelques mois avant la décision de fermeture de l'opération, par une belle promotion de Directeur de Site !

L'appartenance au "ring" permet vraiment tout puisque la petite taille du site d'accueil  permis tout de même au "ring" de trouver une place pour le conjoint... N'est ce pas là une chance inouie d'avoir justement besoin sur ce site de deux profils correspondants juste à ceux des deux composantes de ce couple... C'est dingue le hasard non ?

 

Elle est vraiment formidable la 3M d’en haut.

 

Les postes supprimés, les restrictions d’effectif ne les concernent jamais. Ils suppriment ceux des autres ! Eux sont bien trop important pour la boite…

 

Pensons comme eux un instant…

Il y avait 700 salariés à Beauchamp il y a encore quelques années, en 2008, avec deux activités en plus (le PMD et les Tapes)

Il y en avait 220 à S.O.A.

Chaque site avait son patron.

Pourquoi y a-t-il encore utilité d’avoir deux patrons pour les deux sites ?

Après tout, sur Beauchamp, le Directeur du site ne gère aujourd’hui réellement que 350 salariés (le CTC étant géré à part, en dehors du manuf). Il reste 140 salariés à SOA. Les deux sites sont physiquement proches, le Directeur de site de Beauchamp connaît parfaitement le job sur S.O.A., puisqu’il le faisait il y a encore deux ans. L’effectif  total des deux sites est bien moins important que l’effectif de Beauchamp de 2008 et le nombre d’activités sur ce site à fortement diminué.

Pourquoi garder encore un management si important ?

 

C’est que ces gens là n’appliquent jamais à eux-mêmes ce qu’ils font subir aux autres.

C’est une règle d’or à ce niveau.

 

Pourtant, eux qui s’imaginent si importants n’ont pas le pouvoir de décision du Directeur de la petite PME du coin. Malgré leurs gros salaires, ils ne dirigent rien, ils appliquent les ordres d’en haut, de l’Europe ou des U.S. dont ils ne sont que les tristes marionnettes. La récompense de leur servilité, c’est justement qu’ils ne sont jamais virés, au pire ils sont promus ailleurs à 3M (à la finance, en Asie par exemple), ils sont placés chez des  fournisseurs.

 

Pour eux, il y a toujours une autre solution que pôle emploi car ils sont dans « le cercle »…

 

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 07:01

Florilège de jolies promesses. Certains bonimenteurs sont encore à des postes importants. On peut voir le résultat de leurs promesses avec le temps...

Vous vous rappelez toutes les belles promesses au moment du référendum sur le traité de Maastricht ?

- « Si le traité de Maastricht était en application, finalement la Communauté européenne connaîtrait une croissance économique plus forte, donc un emploi amélioré. » (Valéry Giscard d’Estaing, 30 juillet 1992, RTL)

- « L’Europe est la réponse d’avenir à la question du chômage. En s’appuyant sur un marché de 340 millions de consommateurs, le plus grand du monde ; sur une monnaie unique, la plus forte du monde ; sur un système de sécurité sociale, le plus protecteur du monde, les entreprises pourront se développer et créer des emplois. » (Michel Sapin, 2 août 1992, Le Journal du Dimanche)

- « Maastricht constitue les trois clefs de l’avenir : la monnaie unique, ce sera moins de chômeurs et plus de prospérité ; la politique étrangère commune, ce sera moins d’impuissance et plus de sécurité ; et la citoyenneté, ce sera moins de bureaucratie et plus de démocratie. » (Michel Rocard, 27 août 1992, Ouest-France)

- « Les droits sociaux resteront les mêmes – on conservera la Sécurité sociale –, l’Europe va tirer le progrès vers le haut. » (Pierre Bérégovoy, 30 août 1992, Antenne 2)

- « Pour la France, l’Union Economique et Monétaire, c’est la voie royale pour lutter contre le chômage. » (Michel Sapin, 11 septembre 1992, France Inter)

- « C’est principalement peut-être sur l’Europe sociale qu’on entend un certain nombre de contrevérités. Et ceux qui ont le plus à gagner de l’Europe sociale, notamment les ouvriers et les employés, sont peut-être les plus inquiets sur ces contrevérités. Comment peut-on dire que l’Europe sera moins sociale demain qu’aujourd’hui ? Alors que ce sera plus d’emplois, plus de protection sociale et moins d’exclusion. » (Martine Aubry, 12 septembre 1992, discours à Béthune)

- « Si aujourd’hui la banque centrale européenne existait, il est clair que les taux d’intérêt seraient moins élevés en Europe et donc que le chômage y serait moins grave. » (Jean Boissonnat, 15 septembre 1992, La Croix)

 

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 05:56
Partager cet article
Repost0
31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 16:39

Il n'y a, dit-on, que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...

Le nouveau gouvernement continuera donc sur la même ligne économique que les précédents.

Catégorie A, B et C : 5 083 800 demandeurs d'emploi ! en hausse de 40 600 sur un seul mois.

Catégorie A, B, C, D et E : 5 747 300 demandeurs d'emploi ! Record absolu et encore, nombre de chômeurs ne s'inscrivent même plus.

Le rapport mensuel de la DARES est ici

Il y a près de 26 millions de demandeurs d'emploi dans l'Europe.

Le dumping social qui y règne tire les salaires et les droits sociaux des travailleurs vers le niveau bas.
Délocalisations, travailleurs détachés, tous les motifs sont bons pour casser les droits des uns et augmenter les dividendes des autres !

Devrons-nous boire le calice jusqu'à la lie ?

 

 

Partager cet article
Repost0
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 16:14

Parce qu'ils ont osé, ils ont obtenu des droits !

Ceux qui n'osent pas ne peuvent que les perdre, car rien n'est acquis pour toujours.

Défendre ce qu’ont obtenu nos parents et grands parents pour le transmettre à nos enfants et petits enfants et le devoir de chaque salarié !

 

Journal-du-peuple-la-une-1936.jpg

 Bonnes vacances à l'ensemble des salariés !

L'èquipe syndicale Force Ouvrière de 3M  

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 22:48

Le spot télévisé récemment diffusé semblait démontrer que le Super Sticky était meilleur que les notes repositionnables en laissant le flou sur les concurrents visés, même si nous avions émis des doutes sur le message qui visait aussi le Post-It traditionnel.

 

Le dépliant publicitaire actuellement disponible dans les surfaces de vente en fournitures pour les  bureaux ne laisse hélas pas de place au doute.
Sur ce dépliant, c’est bien et exclusivement le bon vieux Post-It Beauchampois qui est visé.

On ne parle pas des « autres notes de repositionnables » ou d’un mot générique « Post-It », mais bien de la marque « Post-It®.  Le petit « ® » de la trademark ne trompe pas.

 

Jugez plutôt en page 2 :

 

Super sticky 01

 

Ce ne sont pas « toutes les notes repositionnables devraient être comme la note Super Sticky » qui est écrit, mais « toutes les Notes  Post-It® ». Le message est donc clair !

 

La page 3 propose de « testez la différence entre la Note Super Sticky Post-it® et Note Post-it® en offrant une quinzaine de feuilles des deux produits, et l’on est déjà certain comme 84% des sondés que le produit « Made in U.S.A. » sera meilleur que la « Made in Beauchamp » !

 

Super Sticky 3

 

Enfin, la dernière page dévoile l’ensemble de la gamme des formats et couleurs disponibles, entièrement concurrente des notes sorties de l’usine de Beauchamp.

 

3M montre ici sa capacité à concurrencer ses propres produits au lieu d’attaquer les notes concurrentes, parfois de bien piètre qualité.

Pourquoi ?

Quel est le but recherché ?

 

Qu’on ne nous dise pas que le Super Sticky pourra un jour être fait à Beauchamp, ce serait parole de bonimenteurs.
L’usine de Turquie qui va bientôt devenir un HUB de converting à haute vitesse pour produits à faibles marges nous inquiète déjà assez (annonce faite en comité européen de juin 2014).



C'est une attaque frontale contre l'une des deux dernières activités du site !

 

 

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 08:13

Il n'est de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Nouveau record de chômage en France, un de plus.

Catégorie A : 3 398 300 (+ 9400 demandeurs d'emploi : + 0,3%)

Catégorie B : 663 600 (+ 900 demandeurs d'emploi : + 0,1%)

Catégorie C : 981 300 ( + 12 700 demandeurs d'emploi : + 1,3%)

Catégorie D : 279 900  ( - 1 800 demandeurs d'emploi : - 0.6%)

Catégorie E : 396 300 ( + 2 500 demandeurs d'emploi : + 0,6%)

Total des catégories  : 5 719 400 demandeurs d'emploi, soit 23 700 demandeurs d'emploi en un mois, 306 400 demandeurs de plus en un an !

Pôle emploi n'est plus là pour vous trouver du travail, mais pour gérer les flux d'entrée et de sortir le plus possible de demandeurs, ainsi, les radiations administratives sont à un sommet pour un mois, avec plus de 50 000 radiations, les entrées en stage approchent les 42 000.

"Mais à part cela, madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien !"

 Le rapport de la DARES pour juin est ici 

 

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 12:43

La Chine a le vent en poupe... Apprenons le chinois !!!

 

Comment écrit-on "Je vais à mon ECDP" en chinois ?

 

 

 

 

 ECDP chinois

 

 

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 20:03

Nous publions ici le message de la Direction concernant l'avancement de la vente/déménagement du siège social de 3M France.

Au delà du fait que l'on en sait pas beaucoup plus, puisque ce n'est que le lancement d'une étude (la Direction s'autorise donc à penser à une possibilité parmi d'autres...), construire un nouveau siège sur le terrain actuel et avec une hauteur basse (plus de grande hauteur), on ne peut que s'inquièter du nombre prévu de salariés sur le nouveau siège.

Lors du conseil d'agglomération début juillet, le conseil communautaire a pourtant annoncé avoir proposé une location d'un immeuble de bureau libre à un paté de maison du siège actuel. Etrange que 3M préfère perdre du temps et de l'énergie pour résoudre un problème qui peut se résoudre plus simplement.

Peut-être est-ce pour faire patienter... Peut être pour perdre un peu de temps ?

Le nouveau siège en Suisse ne serait-il pas encore pret pour accueillir d'autres fonctions que les achats ?...

Restons vigilants


MESSAGE DESTINE A L'ENSEMBLE DES COLLABORATEURS DU SITE DE CERGY
(Afin de ne pas voir apparaître l'intégralité de la liste des destinataires, ce message est envoyé en bcc)


Nous vous avions informé des trois hypothèses qui ont été lancées il y a plus d’un an :

  • la rénovation de la Tour,
  • le déménagement du siège au plus proche de Paris,
  • un nouveau siège à Cergy dans le cadre du projet de rénovation du Grand Centre lancé par la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise (CACP).


Nous sommes désormais en mesure de vous informer du démarrage d’une étude approfondie en vue de la création d’un nouveau siège de 3M en France sur le site actuel de 3M à Cergy, dans le cadre d’une cession et d’un redéveloppement de notre propriété auprès d’un aménageur foncier, correspondant à l’option privilégiée par le Comité de Direction de 3M en France.  

Cette étude se déroulera avec la société Nexity, et permettra d’élaborer le cahier des charges précis relatif au redéveloppement du site et de  déterminer les modalités financières et juridiques de ce projet pour une validation par 3M Company.

Cette phase d’étude devrait durer jusqu’au 4ème trimestre 2014, et en cas de confirmation, serait suivie du lancement du projet, partagé avec les Instances Représentatives du Personnel et avec l’ensemble des collaborateurs.

Nous continuerons bien sûr à vous tenir informés à chaque nouvelle étape, comme nous avons souhaité le faire aujourd’hui en partageant avec vous cette orientation privilégiée.

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 19:27

Jusqu'ou faudra-t-il que le peuple subisse ?...

- Airbus - Cimpa risque de virer 1000 personnes dans Toulouse et sa région - lire Fr3

- Alcatel-Lucent France va "externaliser" son service de recherche et développement chez l'indien HCL et donc 80 personnes seront amenées à quitter l'entreprise - lire 01 Net

- Alliance Belgique fabriquant de machine à laver belge délocalise en République Tchèque et ça fait 116 licenciements - lire L'Avenir

- Anjou-Maine Oxycoupage spécialisée dans la découpe de métaux est en liquidation judiciaire et 11 salariés iront chez Pôlel Emploi - lire Ouest France

- Association Materia Prima Nancy une "association artistique" qui s'arrête car les subventions accordées par la ville de Nancy n'ont jamais été versées... Les caisses de la mairie sont vides - lire FR3

- Atm France aliments pour chiens et chats en redressement - lire Angers Ma ville

- Axa l'assureur va licencier 110 personnes pour cause de délocalisation des impressions - lire La Libre Belgique

- Baert France métallerie 48 personnes - lire Le Perche

- Brusselle Enterprises du maritime, ferme par manque de clients 50 personnes chez Paulo Emploi belge - lire Rtbf

- Cabinet de Placement de Chômeurs (en France) fait faillite, les salariés iront chez Paul Emploi, (ces trucs n'ont jamais servi à rien) - lire Le Monde

- Canal FM Radio à Aulnoye-Aymeries risque de cesser d'émettre alors qu'elle a déjà licencié 10 de ses salariés et 6 emplois restant menacés - lire La Voix du Nord

- Carrefour va supprimer 236 postes - lire Miroir Social

- Ceit France les Micheletti etudient un plan social - lire La Nouvelle République

- Cheynet et Fils France en redressement et 300 personnes risquent d'aller chez Pôle Emploi - lire La Tribune

- CHRU de Carhaix licencie 183 personnes - lire Le Telegramme

- Circuit automobile d'Albi la liquidation judiciaire de l'association qui exploitait le circuit a été prononcée - lire Toulouse7

- Cora les supermarchés vire 447 salariés en Belgique, mais tout va bien si on écoute le Premier Ministre belge - lire La Libre Belgique

- Crêche Jeunesse et évolution en Guadeloupe une structure dans une zone défavorisée en liquidation 7 licenciements - lire France Antilles

- Crédit Agricole externalise son informatique en Inde !!! bonjour la sécurité des données !!!!! La banque aux 2 milliards de bénéfices veut économiser 25millions sur le dos des salariés pour à terme externaliser complètement son informatique (en Inde). - lire 94 Citoyens

- Dejan-Servières licenciements en vue « Le groupe Fayat-Métal qui représente environ 1 800 salariés, fait état d'un recul du chiffre d'affaires de 23 % en 2013 par rapport à 2012 » - lire La Dépêche

- Dolmen usine de confection de vêtements à Guingamp menacée de liquidation 44 emplois menacés - lire Ouest France

- Dukan le régime allège ses salariés de 24 personnes, tout un symbole - lire Marianne

- Federal Mogul France « à Chasseneuil - la dernière en France à fabriquer des pistons de moteurs diesel - est prévue pour le 3 octobre. Les 241 salariés pourraient alors perdre leur emploi. » - lire Centre Presse

- France Rhône-Alpes l'artisanat de la région gravement menacé - lire La Tribune

- Ganza France en faillite tous les salariés virés - lire La Dépêche

- Honeywell France l’usine de Plaintel va licencier de nouveau: 9 salariés virés se qui porte à 60 le nombre des licenciements depuis 3 ans pour cette seule usine - lire Le Telegramme

- Jules, chaine de boutiques d'habillement le magasin du centre commercial de Saint-Brieuc en faillite, la directrice du centre déplore les fermetures des enseignes qui interviennent les unes derrière les autres - lire Ouest France

- Le Mans les liquidations ne sont pas que des désastres sociaux, ils sont aussi environnementaux - lire Bastamag

- Le Monde (le quotidien) compte fermer son imprimerie d'Ivry, 87 personnes iront chez Pôle Emploi - lire Expansion

- Manufacture d'Articles de Pêche des Pyrénées dernier fabriquant français de flotteur met la clé sous la porte 22 personnes chez Pôle Pêche à l'Emploi - lire Sud Ouest

- Office de Tourisme de La Rochelle va licencier du monde, annonce faite vendredi soir - lire Sud Ouest

- Saint Brieuc et sa région les mises en liquidations judicaires de plus en plus nombreuses - lire Ouest France

- Samic c'est fini: 146 personnes à Pôle emploi - lire Sud Ouest

- Sanofi France environ 500 emplois pourraient être supprimés d'ici la fin de l'année - lire Courrier Picard

- Stora-Enso France risque de fermer, 320 salariés iront à Pôle Emploi - lire La Tribune

- Zodiac-Bombard DELOCALISENT EN MALAISIE !!!! et virent bien sûr 66 personnes - lire La Dépêche

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 21:19

Manworking, Roumanie-Interim, NJmultiservices, Yojob...

...Les agences d’intérim proposant au patronat des travailleurs détachés de Pologne, de Roumanie ou d’ailleurs fleurissent, au point qu’une publicité télévisée a même été diffusée il y a peu sur les grandes chaines françaises.

Logiquement, l’intérimaire détaché est payé au même tarif que le salarié qu’il remplace. Dans les faits, c’est plus difficile à vérifier.

Le gain pour le patronat est fait sur le salaire différé. Ainsi, les cotisations sociales ne sont pas versées aux organismes sociaux français.

C’est véritablement une attaque contre la solidarité mis en place avec la Sécurité Sociale par le Conseil National de la Résistance à la fin de la seconde guerre mondiale.

Un peu d’histoire…
Son but était de protéger les individus des conséquences d’évènements ou de situations ne leurs permettant plus de subvenir à leurs besoins par le travail (Maladies, accident, vieillesse, famille).

Le financement de la sécurité Sociale est donc assuré par une part du salaire qui se nomme le salaire différé.

Lorsqu’un gouvernement diminue les cotisations patronales, il prend une partie du salaire des travailleurs.
Lorsque les gouvernements autorisent les entreprises de travailleurs détachés à ne pas payer de salaire différé en France, ils appauvrissent les salariés de France, le système social français et casse la solidarité entre les travailleurs.

Les attaques ont été nombreuses depuis 1944, ainsi :

- Dans les années 1960 les remboursements dentaires et optiques ont été fortement réduits.

- Le remboursement des soins courants est passé progressivement de 80 % à 65 % (augmentation du ticket modérateur)

- Un forfait hospitalier a été mis en place et régulièrement augmenté jusqu'à atteindre 18 euros

- Des médicaments de confort ont vu leur taux de remboursement réduit ou supprimé.

- Une participation forfaitaire (laissée à la charge de certains assurés) a été mise en place pour chaque visite chez le médecin et pour chaque acte médical de radiologie ou biologie. Instituée le 1er Janvier 2005 sous le gouvernement Raffarin.

- Une franchise de 0,50 € a été instituée sur le remboursement de chaque boîte de médicaments et d'un acte paramédical, et de 2 € pour un transport sanitaire instituée sous le gouvernement Fillon en 2008.

 

En mettant en concurence sur le sol français des salariés sans droits et des salariés avec des droits sociaux, les "responsables" politiques successifs ont détruit cette solidarité lié au Conseil National de la Résistance.

 

Le statut de salarié détaché est donc une forme de « dumping social » acceptée par nos gouvernants successifs et le patronat.

Ainsi, la plaquette du ministère du travail qui informait (encourageait) les employeurs de cette opportunité :

http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/dilti-ETTE-International-F.pdf

Ou cette plaquette polonaise à destination des entreprise françaises : http://detachement.pl/sites/default/files/download/bulletin_1_2013.pdf

L’Europe est devenue un paradis pour ceux qui veulent des paradis fiscaux et du salariat sans droits sociaux.

 Regardez ce paradis vendu par publicité télévisée.
C’est de la mort de vos emplois et de vos droits dont il s’agit !


   

La paupérisation et le non droit pour norme....

Travailleurs-detaches-exploitation-mondialisee

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 09:25

Le 7 juillet, sur l’ensemble des sites en France, c’est la journée de la sécurité.

 

L’initiative semble louable. Personne ne vient au travail pour s’y blesser ou y laisser sa santé. Hélas, une grande partie des « ateliers de la  sécurité » ne se concentrera pas sur la sécurité et la santé au poste de travail, mais sera axée sur l’hygiénisme.

 

Dans le désordre : Il faut manger équilibré, ni trop gras, ni trop sucré, ni trop salé, il ne faut pas fumer, pas boire, ne prendre aucune drogue…   
Un repas « équilibre » sera servi en lieu et place des frites grasses habituelles.
Force Ouvrière avait demandé dans les NAO l’augmentation de la part patronale dans les repas afin que le prix du repas soit rehaussé et que la qualité en soit meilleure. La Direction avait refusé.

 

La palme sur l’un des sites revenant à la sécurité routière ou celui qui expliquera aux salariés comment rouler en toute sécurité s’est vu retirer définitivement le permis de conduire. En termes de crédibilité, il y a mieux.

 

Il y aura un atelier sur le port des EPIs  (protections individuelles).
Rappelons que l’employeur doit mettre en place des équipements adaptés pour la santé et la sécurité des salariés (R4321-1, R4321-2 & R4321-3 du Code du Travail) et que ce n’est que lorsqu’il n’y a pas de possibilité d’éliminer les risques en adaptant la machine, le poste, l’organisation du travail ou le procédé de fabrication qu’il met à disposition des équipements de protection individuelle (R4321-4 du Code du Travail).
Il n'y a donc pas d'atelier sur la protection collective curative , mais un atelier palliatif ou l'on expliquera aux salariés comment mettre des EPIs

 

L’un des ateliers permettra toutefois aux salariés de détecter les premiers symptômes des troubles cardiaques et vasculaires. Un bon point donc pour cette journée.
Il aurait été utile que les salariés soient informés également des premiers symptômes liés aux troubles musculo-squelettiques en stade initial ou intermédiaire, aux lombalgies liées aux postures au travail, des symptômes des troubles veineuses des membres inférieurs liées souvent au piétinement sur le poste de travail et à la chaleur.

 

3M France est une société formidable, puisqu’il y a des maladies professionnelles liées au troubles musculo-squelettiques, mais la société ne déclare aucun geste répétitif.
C’est un déni de responsabilité de la part de l’employeur.
Le Décret  n°2011-354 du 30 mars 2011 stipule dans sa troisième partie sur les rythmes de travail que le travail répétitif se caractérise par la répétition d'un même geste, à une cadence contrainte, imposée ou non par le déplacement automatique d'une pièce ou par la rémunération à la pièce, avec un temps de cycle défini.

 

La journée sécurité à 3M France ne sera donc pas centrer sur la santé et la sécurité au travail. On ne peut que le regretter. 3M a mis des moyens, mais semble passer à coté du sujet principal. Il est vrai que le sujet principal aurait obligé 3M à se pencher sur ses carences en termes de santé et de sécurité au travail.

 

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 10:31

A lire dans le parisien :

Ou dans l'édition papier du Val d'Oise.

Symbole de l'agglomération de Cergy-Pontoise, l'immeuble qui abrite le siège social de 3M France et accueille 800 employés pourrait être détruit.

Marie Persidat | 4 juil. 2014, 07h00

 
Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 10:01

Un excellent article de Challenge montre en 10 chiffres des écarts inquitants et une augmentation de la pauvreté.

Ainsi, les salaires bruts n'augmentent plus que de 1% (2,3 % en 2011 et 1,8% en 2012). A cela s'ajoute la hausse du chômage qui réduit les ressources de nombreux ménages.

La suite est à lire avec attention sur Challenge

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 06:04
Le Scotch vit ses derniers jours à Beauchamp

Les derniers rouleaux du célèbre adhésif fabriqué à l'usine de Beauchamp vont bientôt quitter le site. La production s'arrête, les salariés s'inquiètent pour l'avenir.

Marie Persidat | 30 juin 2014, 07h00
 
 
Lire la suite dans l'édition du lundi 30 juin 2014 du Parisien Val d'Oise.
Partager cet article
Repost0
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 06:43

"Il y a toujours de la sueur de pauvre dans l'argent des riches..."(Eugène Cloutier)

 

... Mais aujourd'hui, pour être plus riche, les riches font suer des pauvres plus pauvre, là-bas, plus à l'Est...

 

Comment s'étonner des 6 millions de chômeurs en France ?

 

"Puisqu'ils sèment le vent, ils moissonneront la tempête" (proverbe biblique, Osée 8,7).

Quand et comment cela arrivera-t-il ? 

La patience des pauvres a ses limites, lorsque le système ASSEDIC  va exploser sous le nombre croissant de chômeurs et la raréfaction des cotisants, le vent pourrait bien se tranformer en tempête ! 

Le dumping social intra-communautaire dans l'Europe n'y sera pas pour rien.
A vouloir mettre des travailleurs aux droits différents et des pays avec des politiques fiscales différentes sous une même monnaie, ils ont créé l'outils à paupériser ceux qui avaient des droits. 

Ce qui faisait que les salariés bretons, ch'tis, auvergnats ou alsaciens n'étaient pas en concurence déloyale, c'était bien une unité de politique fiscale et une égalité de droits sociaux entre eux. Du coup, il y avait une solidarité entre les travailleurs qui faisait accepter qu'un malade breton, qu'une retraitée du Nord  ou qu'un sans emploi de Paris vivent de la solidarité de l'ensemble des autres travailleurs. 

Ce n'est pas le cas aujourd'hui dans l'Union Européenne entre les salariés.

L'Europe actuelle est une machine à délivrer du cash pour les riches et une machine à paupériser l'ensemble des petits, de ceux qui ne souhaitent comme gain qu'un salaire suffisant pour faire vivre dignement leur famille.

Le pauvre en Roumanie ou en Pologne restera pauvre. Le salarié Français y laissera son salaire et ses droits sociaux, les gagnants sont ailleurs et ce sont eux les responsables, ceux qui profitent de cela pour se gaver et ceux qui ont construit cette machine à faire perdre les peuples.

Partager cet article
Repost0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 23:00

Et un nouveau record à 5 695 700 demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi.
Combien en comptant ceux qui ont laché prise ?...

 

Catégorie A : 3 388 900 demandeurs d'emploi, en hausse de 24 800 ! (+ 0,7 % en 1 mois et +4,1 % en un an)

Catégorie B : 662 700 demandeurs d'emploi, en hausse de 6 300 ! (+ 1% en 1 mois et +4,1% en un an)

 

Catégorie C : 968 600 demandeurs d'emploi, en hausse de 3 200 ! (+0,3% en 1 mois et +7,7% en un an)

 

Les catégories A, B et C sont donc en hausse de 34 300 demandeurs d'emploi sur un mois !

Catégorie D : 281 700, en baisse de 500 demandeurs d'emploi. (-0,2% en mai, + 3,6% en un an)

Catégorie E : 393 800, en baisse de 900 demandeurs d'emploi (-0,2% en mai, en hausse de 12,3% en un an)

 

Au total, le nombre de demandeurs d'emploi toutes catégories est de 5 695 700, en hausse de 5,2% en un an !

 

Près de 300 000 demandeurs d'emploi ont cessé de s'inscrire en mai ou ont été radiés administrativement. 

 

Le rapport de la DARES est ici link

 

On va finir par changer le nom de "Ministère du travail" en celui de "Ministère du chômage".

chomage-52014.jpg

Partager cet article
Repost0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 22:20

C'est le moment de montrer votre satisfaction à la Direction de 3M.

Après le bel épisode de la participation envolée pour provisionner l'avidité de nos dirigeants, votre avis sur la reconnaissance du travail fait vous est demandé.

 

N'hésitez pas à dire tout le bien que vous pensez de ce type de management d'entreprise.

 

Le baromètre de satisfaction 3M est ici

Site ouvert jusqu'au 11 juillet 2014

C'est pas long, mais ça soulage quand même !

Partager cet article
Repost0
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 09:21

affiche 17 juin

Partager cet article
Repost0
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 18:15

 

loto

24 millions

Gains garantis uniquement pour les Job Grades 14 et + !

 

Les autres salariés n'ont que le droit de perdre au prix de leurs efforts 2013 !

 

"Un petit effort pour les salariés de base...

Un gain de géant pour les nantis de la 3M d'en haut !"

 

Partager cet article
Repost0
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 07:17

Communiqué de la Direction :


MESSAGE DESTINE A L'ENSEMBLE DES COLLABORATEURS 
3M France SAS et SOA Logistics SAS
(Afin de ne pas voir apparaître l'intégralité de la liste des destinataires, ce message est envoyé en bcc)



La mission des commissaires aux comptes de 3M France SAS pour l'année 2013 a fait ressortir un défaut d'enregistrement de provisions comptables obligatoires.

La réserve de participation intégrée dans les comptes prévisionnels s’en trouve fortement impactée. Cette nouvelle situation comptable ne  permet plus de dégager au titre de 2013 une réserve de participation comme nous l’avions initialement envisagé.

La Direction prend  la mesure de cette situation et comprend la déception que cela va engendrer auprès des collaborateurs. Ainsi, tel qu’annoncé ce jour aux partenaires sociaux, des réunions de négociation auront lieu dès cette semaine afin de prévoir et mettre en place, à titre exceptionnel, des solutions visant à atténuer les effets négatifs de la régularisation de nos comptes sur la réserve spéciale de  participation.

Nous vous tiendrons bien évidement informés des discussions que nous poursuivrons sur ce sujet avec les partenaires sociaux.

La Direction des Ressources Humaines

 

*********************************************************************************************

Qui y a t-il derrière les "provisions légales obligatoires" invoquées par la Direction  ?

Une provision de plusieurs dizaines de millions d'euros afin de budgéter la revente de stock options et d'actions gratuites dont ont bénéficié depuis des années les Job Grades 14 et plus !

Comme par hasard, ceci s'impacte sur les comptes l'année ou nous devions toucher un demi mois de salaire en participation, alors que les comptes sont audités tous les ans par un commissaire aux comptes.

La solidarité inversée : les plus petits salaires vont payer la prise de bénéfices des gros salaires !

Inacceptable !

Partager cet article
Repost0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 23:03

Imaginons une entreprise où les salariés les moins payés perdraient une part de la rémunération qu'ils devaient toucher pour tenir compte des suppléments de rémunérations accordés aux cadres dirigeants ?

Vous pensez que ça n'existe pas ?

Hé bien nous vous invitons à venir lire le blog dans les jours qui arrivent...

Robin des bois prenait aux riches pour donner aux pauvres, aujourd'hui certains font l'inverse !

Un acte de solidarité inversée en quelque sorte...

Partager cet article
Repost0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 22:29

Nous avions demandé une entrevue avec le PDG sur ce sujet afin de relayer l'attente des salariés et de pouvoir lui remettre la pétition faite fin mai.

La réponse est que nous serons informés en temps utiles (Autrement dit, connaissant 3M, lorsque les tenants et les aboutissants auront été définis).
 

Monsieur Wilms nous parle dans son mail de ses trimestrielles. Ignore-t-il qu'il doit communiquer également et prioritairement aux organisations syndicales représentatives dans l'entreprise ?

Monsieur Wilms vient parfois en Comité Central d'Entreprise, ignore-t-il qu'il a obligation de recevoir les organisations syndicales régulièrement ?

 

La triste vérité qui transpire dans la réponse de la Direction est encore une fois que le comité de Direction n'est probablement en rien décisionnaire.

Que nos patrons France sont des patrons Canada Dry ;

- Ils ont le  nom de patron

 - Ils ont la rémunération des patrons

- Mais ils n'en exercent pas la fonction !

Avoir autant de rémunération et devoir attendre l'autorisation des patrons européens ou U.S.  pour embaucher un smicard, est vraiment un aveu d'impuissance. Comment croire alors que ce sont eux qui choisiront parmi les options possibles la future implantation du siège ?

Ils feront ce qu'ils savent faire : Appliquer sans sourciller et en prenant le chèque de fin de mois.

 

Partager cet article
Repost0