Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 22:58

Lors de la visite du site par le comité de Direction, nous avons noté quelques divergences entre la réunion du matin et celle de l’après midi. Nous avons aussi relevé un certain nombre de « bizarreries » dans la stratégie, ainsi qu’un aveu d’échec.

D’abord l’aveu d’échec. 

Le produit pour les tableaux de bord et consoles pour l’automobile, c’est fini. Du moins avec Renault. Reste Peugeot d’après une partie du comité de Direction, car le matin, lors d’une entrevue avec le même comité de Direction, si l’annonce de l’échec avec Renault a bien été entendue, le rebond vers Peugeot n’tait pas à l’ordre du jour…

De toute façon, il semble que 3M aurait fourni  un film venue d’une autre filiale du groupe ainsi que des machines de pose du film directement aux sous traitants de l’industrie automobile. Beauchamp n’aurait pas été le centre de production ou de pose

La Filiale Suisse : 

D’après la Direction, c’est une source importante d’économie. On aurait déjà beaucoup gagné avec l’achat de produits… En fait la Direction oublie à chaque fois de préciser que le projet Suisse prévoit qu’une dizaine de site en Europe fermeront… Si elle veut être rassurante, que la Direction s’engage à nous garantir que Beauchamp n’est pas dans la black liste.

Le Post-It : 

Pour cesser l’érosion de la marque Post-It vis-à-vis des marques privées, la Direction continue à vouloir mettre sur le marché une note repositionnable plus chère que le Post-It. Dans cette période où tout le monde regarde à faire des économies, entreprises et particuliers, 3M va lancer un Post-It de luxe…  A quand la Post-It parfumée au Shalimar de Guerlain  ou à Miss Dior ?

 

Les éponges SB :
La Direction en est certaine, l’arrêt des marques privées est salutaire. Spontex est leader du marché et 3M est très loin… A ce jeu là, la Direction n’a rien perdu, les salariés y ont laissé une part énorme de la prime d’équipe… 

Le déménagement de la tour 3M et du C.T.C.

Si les réponses du matin et de l’après-midi ont été identiques pour le siège social, il n’en a pas été de même pour le Centre Technique Clients. Le matin, ce n’était pas à l’ordre du jour, le C.T.C. avait une vocation industrielle. L’après midi, le message était plus nuancé… Cela dépendait de ce qu’on entendait dans C.T.C. 

La Direction n’a rassuré personne. Comment pourrait-il en être autrement. Pas de productions nouvelles, on tente des choses sans trop savoir où l’on va à moyen termes et les marchés qui restent en difficultés sont ceux fournis par Beauchamp : la Papeterie et le ménager. 

Partager cet article

Repost 0
Published by FO 3M France - dans inFO 3M Beauchamp
commenter cet article

commentaires