Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 07:56

COMMUNIQUÉ DATÉ DU LUNDI 15 NOVEMBRE 2010

 

Le PIB a progressé en France de 0,4% au troisième trimestre marquant ainsi un net repli par rapport au trimestre précédent.


Pour Force Ouvrière, ce ralentissement de la croissance est le résultat conjugué d’une production industrielle insuffisante, de la faiblesse des salaires et de la politique d’austérité engagée le gouvernement. Loin de favoriser la croissance, cette rigueur constitue un mauvais coup porté à l’investissement, à l’emploi, aux services publics et à la justice sociale.

  Cette mauvaise performance économique doit rappeler au gouvernement reconstitué au cours du week-end les urgences économiques et sociales auxquelles il doit s’attaquer: les salaires, l’emploi, les dépenses publiques et sociales, la lutte contre les inégalités, la croissance.

  Force Ouvrière rappelle au nouveau gouvernement qu’une véritable stratégie de croissance ne peut faire de la baisse des dépenses publiques et sociales un préalable. Pour cela il doit s’affranchir du diktat des marchés financiers et des agences de notations.

  Une véritable stratégie de croissance doit au contraire passer par une augmentation des salaires et des minimas sociaux, par une réforme fiscale, juste et redistributive permettant de répondre aux besoins accrus de services, d’interventions et d’investissements publics et à des politiques publiques ambitieuses pour l’emploi, les aides sociales, l’industrie, l’éducation, la recherche, la protection de l’environnement.

  Accroitre encore cette politique de rigueur en cours, serait ralentir durablement une croissance déjà très faible. 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires