Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 14:17

La Direction du Site nous a présenté un projet manufacturing (l’ensemble des usines hors CTC) de reconnaissance « sécurité » sous forme de chèques KDO.

Cette reconnaissance serait divisée en deux parties :

1.     Une partie résultat global site (nombre d’accident du travail avec arrêt ou taux de fréquence)

2.     Une partie sur le respect des règles de sécurité, principalement le port des protections individuelles.(EPI)

 

La Direction minorerait cette reconnaissance en supprimant tout ou partie du versement suivant la présence du salarié. Ainsi, après trois mois d’arrêt maladie, vous ne toucheriez rien pour l’année…

 

Pour F.O., ce système est inacceptable et nous nous en expliquons :

La sécurité, c’est d’abord et uniquement la responsabilité de l’employeur et à la vue du nombre catastrophique d’accidents du travail sur 3M Beauchamp, il semble que l’irresponsabilité de l’employeur soit la mise… Au point qu’il crée une reconnaissance pour vous faire porter le chapeau !

Ainsi, l’oubli du port de gants, de lunettes ou de bouchons d’oreille par un salarié lui ôterait la récompense.

Plusieurs remarques :

·        Tous les salariés ne seront pas égaux devant la contrainte puisque pour certains salariés une paire de chaussures suffit alors que d’autres sont contraints au port de trois ou quatre E.P.I.

·        Il n’y a pas de barème, ainsi, comme pour l’ECDP, le jugement se fera avec plus ou moins de sévérité…   … Suivant le responsable  ou « à la tête du client » !

·        Le non port des E.P.I. peut-être le motif à une sanction dans le règlement intérieur 3M de 1983. (Du reste, c’est bien parce qu’il a ce pouvoir de sanction sur le salarié que l’employeur est responsable de la sécurité de ce salarié…)
Ainsi, vous pourriez, en plus de la sanction légale, avoir une sanction financière illégale dans le code du travail.

Notons également que vous pourrez avoir une triple sanction avec un code contribution amputé pour cause de non respect des consignes de sécurité.

Si autant de salariés sont contraints au port des EPI, c’est uniquement parce que depuis des décennies, la Direction privilégie le port des EPI plutôt que la réduction des nuisances à la source, contrairement à ce qu’impose le code du travail. Mais là aussi, le respect du code du travail est une valeur que 3M ignore de plus en plus…

Soyons réaliste, 3M a conçu cette sanction pour offrir une motivation qui coûte le moins cher possible, ou chaque salarié sanctionné sera une source d’économie. Pour s’en convaincre il y a juste à compter le nombre des accidents liés aux manquements du port des EPI … Zéro !
Ce n’est donc pas pour réduire le nombre d’accident du travail que cette mesure de port des EPI est prise dans le cadre de la motivation, mais pour diminuer le coût du programme de motivation…

Pour cette année, l’objectif  « site » n’est déjà plus réalisable.


Reste le port des EPI...

 

Attention ! La chasse va être ouverte !

Partager cet article

Repost0

commentaires