Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 07:55

Pour la réunion centrale du vendredi 15 mars 2013, la Direction des Relations Sociales a mis à l’ordre du jour deux points :

 

·        Analyse des dispositions de l’Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013.

·        Contrats de génération / Révision  de l’accord sénior.

 

On ne peut que remarquer l’empressement de la Direction à vouloir se saisir de l’accord du 11 janvier 2013.

Les trois organisations signataires de cet accord scélérat, qui détricote des pans entiers du code du travail au profit des employeurs, sont présentes à 3M France S.A.S. : La C.F.D.T., la C.F.T.C. et la C.F.E.-C.G.C.

C’est dire si sur cet accord, la Direction joue sur du velours, puisqu’elle dispose de trois alliés potentiels.

 

Pour Force Ouvrière, il n’y a pas d’urgence à ouvrir le débat sur cet accord puisque les députés ne s’en sont pas encore saisis afin de le traduire dans le code du travail. Pour autant, la satisfaction annoncée de Laurence Parisot à la sortie du ministère du travail il y a deux semaines, laissait à penser que le pouvoir allait entériner une « bonne » part de cet accord ; la part la plus mauvaise pour le salariés.

 

Nous vous invitons à vous replonger dans les quatre pages distribués sur l’ensemble des sites de 3M France S.A.S. pour vous remémorer les méfaits de cet accord. Cliquez ici 

 

Et n’imaginez pas que la section C.F.D.T. 3M, la section C.F.E.-C.G.C. 3M ou la section C.F.T.C. 3M ne supportent pas cet accord. Les trois confédérations ont signé et ces signatures  engagent les sections syndicales dans les entreprises, y compris à 3M France !

 

Pensez-y lorsque vous donnerez votre voix lors des prochaines élections à 3M Tilloy ( le 27 mars), 3M Pithiviers ( le 26 mai) et 3M Beauchamp (début  juin).

 

Salariés, le patronat et les syndicats « réformateurs » veulent réformer sur votre dos !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Michel 14/03/2013 08:38

La direction c’est bizarre retiennent que les avantages sur le dos des n’ouvriers !
Sur Beauchamp une usine de production, ils raclent les fonds de tiroirs, et sur Cergy ils économisent sur quoi ? (La cantine, la machine à café, Club house, l’éclairage à Leeds au 12 ème étage)