Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 23:08

La liberté d’écrire et de parler impunément marque ou l’extrême bonté du prince ou l’esclavage du peuple : On ne permet de dire qu’à celui qui ne peut rien.

 

Denis Diderot

 

 

Triviale Poursuite. (Renaud Séchan - Franck Langoff)

 

Question d'histoire d'abord :
Où est la Palestine ?
Sous quelle botte étoilée ?
Derrière quels barbelés ?
Sous quel champ de ruines ?
Question d'histoire encore :
Combien de victimes,
Combien milliers d'enfants
Dans les décombres des camps
Deviendront combattants.

Question d'géographie :
Où est la Kanaky ?
Combien de flics, de soldats
Pour tenir Nouméa.
Pour flinguer Eloi ?
Combien de petits blancs,
De colons arrogants
Se partagent la terre
Et combien de misère
Pour le peuple kanak ?
Combien de coups de matraque ?

Question de sport :
Qui détiendra le record
Et restera vivant,
Libre et innocent,
Derrière des barreaux ?
Vingt ans pour Otelo,
Autant pour Mandela
Et combien de hors-la-loi
Chez ces p'tits juges en bois
Dont on fait les salauds ?

J'en sais rien, j'donne ma langue au chagrin
Si tu sais, toi, souffle-moi.

Question science et nature :
Où balancer ces ordures ?
Allez, à la Vologne !
Ces chiens qui assassinent,
Ces rats qui emprisonnent !
Question d'littérature :
Qui a écrit que les hommes
Naissaient libres et égaux ?
Libres mais dans le troupeau,
Égaux devant les bourreaux ?

J'en sais rien, j'donne ma langue au chagrin
Si tu sais, toi, souffle-moi
Souffre-moi
Souffre-moi

Partager cet article

Repost0

commentaires