Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 10:30

Première partie 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La mise à mort du travail est un documentaire en trois parties :

1) La Dépossession

2) L'Aliénation

3) La Destruction

 

Pour mieux comprendre les termes utilisés lors de ce reportage, voici un lexique publié sur France 3. Certains mots ne sont pas inconnus des salariés de 3M France...

 

 

Lexique

Carglass :
entreprise spécialisée dans la réparation et le remplacement de vitrages automobiles. Elle appartient au groupe Belron, leader mondial de ce secteur, présent dans 28 pays, qui possède plusieurs autres marques ayant la même activité, notamment Autoglass au Royaume-Uni, O’Brien en Australie ou Safelife aux États-Unis.

 

Fenwick :
entreprise fondée en 1862, leader en France dans le secteur des chariots élévateurs à fourche. Elle est devenue la propriété du groupe allemand Kion, leader européen et numéro 2 mondial des véhicules de manutention, avant que celui-ci soit racheté en 2006 par Kohlberg Kravis Roberts & Co et Goldman Sachs Capital Partners pour 4 milliards d’euros au groupe Linde AG.

 

Kaizen :
terme japonais (de kai « changement » et zen « bon ») qu’on peut traduire par « amélioration continue ». Il désigne une méthode de gestion de la qualité industrielle visant un processus d’améliorations concrètes et simples. Celui-ci est censé s’opposer au processus de « réingénierie » occidentale en privilégiant une démarche « douce » et graduelle, exigeant peu d’investissements mais une implication de tous les employés. Les objectifs poursuivis sont : la simplification des flux, le contrôle de la qualité, la réduction des délais, l’augmentation de la productivité et l’amélioration des conditions de travail.

 

KKR (Kohlberg Kravis Roberts & Co) :
l’un des plus anciens et des plus puissants fonds d’investissement au monde. Fondé à new York en 1976 par Jerome Kohlberg Jr., Henry Kravis et George R. Roberts, il a réalisé certaines des plus importantes opérations de leveraged buy-out comme celles sur Beatrice Food en 1989, sur RJR Nabisco en 1989 et sur TXU en 2007. Les entreprises contrôlées par KKR représentent 450 000 salariés, soit l’équivalent de Coca-Cola, Microsoft et Disney réunis.

 

Leveraged buy-out (LBO) :
achat des actions d’une entreprise financé en partie par l’endettement, en partie par des capitaux propres. Le repreneur s’endette pour racheter l’entreprise et prévoit d’augmenter la rentabilité du capital afin d’utiliser les dividendes ainsi créés (c’est l’effet de levier) pour rembourser sa dette.

 

Private equity (en français capital-investissement) :
désigne le fait, pour un investisseur, d’entrer au capital de sociétés qui ont besoin de capitaux propres (en anglais capital equity), généralement des sociétés non cotées en bourse (d’où le terme de capital non coté ou de private equity en anglais, en opposition au terme de public equity).

 

Toyotisme :
forme d’organisation du travail attribuée à l’ingénieur japonais Taiichi Ono et mise en place par Toyota à partir des années 60. Ses principes sont simples : réduction des coûts et du gaspillage ; maintien d’une qualité optimale tout au long de la chaîne de production ; réduction des stocks et de l’offre excédentaire par une production à flux tendu ; prise en compte de l’avis des opérateurs dans le diagnostic des problèmes et des solutions ; amélioration continue du système par l’instauration d’une dynamique de prise en compte de tous ses acteurs, de l’opérateur à l’ingénieur.

 

Troubles musculo-squelettiques (TMS) :
ensemble de pathologies des muscles, tendons et nerfs liées, en milieu professionnel, aux postures de travail extrêmes, aux efforts excessifs et aux gestes répétitifs. C’est la première cause de maladies professionnelles dans les pays développés.

Partager cet article

Repost0

commentaires