Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 06:43

"Il y a toujours de la sueur de pauvre dans l'argent des riches..."(Eugène Cloutier)

 

... Mais aujourd'hui, pour être plus riche, les riches font suer des pauvres plus pauvre, là-bas, plus à l'Est...

 

Comment s'étonner des 6 millions de chômeurs en France ?

 

"Puisqu'ils sèment le vent, ils moissonneront la tempête" (proverbe biblique, Osée 8,7).

Quand et comment cela arrivera-t-il ? 

La patience des pauvres a ses limites, lorsque le système ASSEDIC  va exploser sous le nombre croissant de chômeurs et la raréfaction des cotisants, le vent pourrait bien se tranformer en tempête ! 

Le dumping social intra-communautaire dans l'Europe n'y sera pas pour rien.
A vouloir mettre des travailleurs aux droits différents et des pays avec des politiques fiscales différentes sous une même monnaie, ils ont créé l'outils à paupériser ceux qui avaient des droits. 

Ce qui faisait que les salariés bretons, ch'tis, auvergnats ou alsaciens n'étaient pas en concurence déloyale, c'était bien une unité de politique fiscale et une égalité de droits sociaux entre eux. Du coup, il y avait une solidarité entre les travailleurs qui faisait accepter qu'un malade breton, qu'une retraitée du Nord  ou qu'un sans emploi de Paris vivent de la solidarité de l'ensemble des autres travailleurs. 

Ce n'est pas le cas aujourd'hui dans l'Union Européenne entre les salariés.

L'Europe actuelle est une machine à délivrer du cash pour les riches et une machine à paupériser l'ensemble des petits, de ceux qui ne souhaitent comme gain qu'un salaire suffisant pour faire vivre dignement leur famille.

Le pauvre en Roumanie ou en Pologne restera pauvre. Le salarié Français y laissera son salaire et ses droits sociaux, les gagnants sont ailleurs et ce sont eux les responsables, ceux qui profitent de cela pour se gaver et ceux qui ont construit cette machine à faire perdre les peuples.

Partager cet article

Repost 0
Published by FO 3M France - dans Actualité
commenter cet article

commentaires