Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 07:21

Jean-Claude Mailly, secrétaire générale de Force Ouvrière, a critiqué mercredi sur Europe 1 les demandes de réforme de la Commission européenne.

"Les annonces de Bruxelles sont plus que des conseils. Ce qu'ils exigent, c'est le retour aux 3 % de déficit en 2015. La Commission européenne dit 'on vous donne deux ans de plus, mais par contre, il va falloir que vous fassiez ces réformes, et ont va les surveiller.' D'une certaine manière, la Commission européenne écrit la partition, le gouvernement est chargé de la jouer."

Pour Jean-Claude Mailly, la réponse de François Hollande, qui avait affirmé un peu plus tôt que

"Les annonces de Bruxelles sont plus que des conseils. Ce qu'ils exigent, c'est le retour aux 3 % de déficit en 2015. La Commission européenne dit 'on vous donne deux ans de plus, mais par contre, il va falloir que vous fassiez ces réformes, et ont va les surveiller.' D'une certaine manière, la Commission européenne écrit la partition, le gouvernement est chargé de la jouer."

Pour Jean-Claude Mailly, la réponse de François Hollande, qui avait affirmé un peu plus tôt que "la Commission n'a pas à dicter ce que nous avons à faire", n'est "que de la communication" : "Les deux ans sont accordés avec des engagements de réforme. Ce n'est pas un hasard si le gouvernement explique que le dossier des retraites doit être bouclé cet automne. C'est pour répondre à ce que demande Bruxelles. Il n'y a pas de différence entre ce que demandent François Hollande et José Manuel Barroso (le président de la Commission, ndlr)"

A lire aussi : link

Partager cet article

Repost0

commentaires