Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 13:20

Mardi 5 février 2013, la Direction Générale de 3M France est venue « à la rencontre » des salariés du site.
L’ambiance était morose à souhait. Un peu comme lorsque l’on visite un malade en fin de vie alors que l’on ignore s’il sera encore en vie l’année suivante, tant son état laisse peu d’espoir.

 

Jeudi, la distribution du 4 pages sur l’accord de « FLEXI-sécurité » nous a permis de voir en quelques heures l’ensemble des salariés du site. Ceux-ci, avec un recul de 48 heures, nous ont exprimé ce qu’ils retiraient de cette visite.

 
L’un des intervenants a prononcé 154 fois  l’expression « en fait »… Ce qui en dit long sur l’intérêt de son message, puisqu’ils ont préféré compter…

Décryptage : Les salariés des usines de Beauchamp savent que les produits développés par le C.T.C. ne sont pas pour le site. 
Pour faire un comparatif, les produits qui sortent du Technocentre Renault ne sont pas forcément pour les usines Renault en France.

Le passé nous démontre que vous nous leurrez.


Un autre intervenant a expliqué aux salariés présents la définition du mot « notoriété ».
Nous espérons que cette leçon ne fasse pas partie du plan de formation.
Les salariés ont assez mal pris cette « leçon » de vocabulaire.

 

Il est probablement le professeur de Français le mieux payé de France !

Le P.D.G. est passé complètement à coté de son sujet. Si le but était d’insuffler de la confiance, de l’espoir ou simplement de la motivation, le résultat est piteux. Loin de ce qu’on peut attendre de son niveau de rémunération…


Qui peut croire que le comité de Direction de 3M France ne sache pas ce que l’usine Turque va produire ?

Qui peut croire qu’ils n’en ont pas discuté avec leurs supérieurs européens ou lors du récent voyage aux USA du PDG France ?

 

Pourquoi le PDG est-il resté dos tourné aux salariés du site lors de la séance des questions ?
Le dédain ou la peur de regarder en face les condamnés ?


Pour le coup, les salariés vous ont jugé durablement et ont une vision plus claire de ce qu’est l’avenir des productions de 3M Beauchamp.

Même l’annonce du DRH groupe du déclenchement d’une prime d’intéressement (rendu possible grâce à F.O.) n’a pas suscité de réaction. Les salariés étaient trop affligés par la prestation des intervenants précédents.

Faudrait-il profiter de la prochaine venue du N° 2 mondial pour lui poser les questions auxquelles le PDG France ne répond pas ?

Toutes les options sont possibles….

Partager cet article

Repost0

commentaires