Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 21:19

Manworking, Roumanie-Interim, NJmultiservices, Yojob...

...Les agences d’intérim proposant au patronat des travailleurs détachés de Pologne, de Roumanie ou d’ailleurs fleurissent, au point qu’une publicité télévisée a même été diffusée il y a peu sur les grandes chaines françaises.

Logiquement, l’intérimaire détaché est payé au même tarif que le salarié qu’il remplace. Dans les faits, c’est plus difficile à vérifier.

Le gain pour le patronat est fait sur le salaire différé. Ainsi, les cotisations sociales ne sont pas versées aux organismes sociaux français.

C’est véritablement une attaque contre la solidarité mis en place avec la Sécurité Sociale par le Conseil National de la Résistance à la fin de la seconde guerre mondiale.

Un peu d’histoire…
Son but était de protéger les individus des conséquences d’évènements ou de situations ne leurs permettant plus de subvenir à leurs besoins par le travail (Maladies, accident, vieillesse, famille).

Le financement de la sécurité Sociale est donc assuré par une part du salaire qui se nomme le salaire différé.

Lorsqu’un gouvernement diminue les cotisations patronales, il prend une partie du salaire des travailleurs.
Lorsque les gouvernements autorisent les entreprises de travailleurs détachés à ne pas payer de salaire différé en France, ils appauvrissent les salariés de France, le système social français et casse la solidarité entre les travailleurs.

Les attaques ont été nombreuses depuis 1944, ainsi :

- Dans les années 1960 les remboursements dentaires et optiques ont été fortement réduits.

- Le remboursement des soins courants est passé progressivement de 80 % à 65 % (augmentation du ticket modérateur)

- Un forfait hospitalier a été mis en place et régulièrement augmenté jusqu'à atteindre 18 euros

- Des médicaments de confort ont vu leur taux de remboursement réduit ou supprimé.

- Une participation forfaitaire (laissée à la charge de certains assurés) a été mise en place pour chaque visite chez le médecin et pour chaque acte médical de radiologie ou biologie. Instituée le 1er Janvier 2005 sous le gouvernement Raffarin.

- Une franchise de 0,50 € a été instituée sur le remboursement de chaque boîte de médicaments et d'un acte paramédical, et de 2 € pour un transport sanitaire instituée sous le gouvernement Fillon en 2008.

 

En mettant en concurence sur le sol français des salariés sans droits et des salariés avec des droits sociaux, les "responsables" politiques successifs ont détruit cette solidarité lié au Conseil National de la Résistance.

 

Le statut de salarié détaché est donc une forme de « dumping social » acceptée par nos gouvernants successifs et le patronat.

Ainsi, la plaquette du ministère du travail qui informait (encourageait) les employeurs de cette opportunité :

http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/dilti-ETTE-International-F.pdf

Ou cette plaquette polonaise à destination des entreprise françaises : http://detachement.pl/sites/default/files/download/bulletin_1_2013.pdf

L’Europe est devenue un paradis pour ceux qui veulent des paradis fiscaux et du salariat sans droits sociaux.

 Regardez ce paradis vendu par publicité télévisée.
C’est de la mort de vos emplois et de vos droits dont il s’agit !


   

La paupérisation et le non droit pour norme....

Travailleurs-detaches-exploitation-mondialisee

Partager cet article

Repost 0
Published by FO 3M France - dans Article de fond
commenter cet article

commentaires