Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 08:18

La négociation sur le régime de l’UNEDIC vient de prendre un tournant.

Le MEDEF a desserré la pression sur les intermittents du spectacle pour s’en prendre aux cadres.

Un cocktail de mesures allant : du plafonnement des allocations qui passeraient de 7184 € bruts /mois aujourd’hui à 3592 € bruts / mois. Aujourd’hui, seuls 1600 cadres sont plafonnés, cela toucherait 23000 demandeurs d’emplois si la mesure était appliquée.

Pour ceux qui attendent la retraite sans espoir de retrouver un travail, le MEDEF veut plafonner les allocations à 1500 € par mois.

Enfin, la période de carence qui, lorsque le salarié touche un chèque de départ, peut aller aujourd’hui jusqu’à 75 jours. 

LE MEDEF et la CFDT veulent faire disparaître ce plafond de 75 jours.

De quoi pénaliser tout le monde, à commencé par les cadres qui sont ceux qui signent le plus de ruptures conventionnelles.

Prenant le cas concret d’un salarié de La Redoute partant dans le plan social avec 20 ans d’ancienneté, le salarié serait indemnisé par l’assurance chômage qu’au bout de 533 jours de carence…

Ces mesures ne passeront pas. La CGT et Force Ouvrière ne signeront pas. 

Il est difficile d’imaginer la CFE-CGC. signer un tel texte.

Le syndicat CFDT qui veut un accord sur le droit rechargeable est prêt à signer n’importe quoi.

Voici donc le choix qui s’offre à la CFE-CGC. Se ranger du coté des deux syndicats opposés à l’ANI de janvier 2013, au risque de froisser les alliances de passé, ou se couper de sa base.

C’est là toute la difficulté d’être un syndicat catégoriel.
Louvoyer en changeant de cap constamment, sans regarder le monde du travail dans sa globalité, mais uniquement du point de vue d’une petite partie de ce monde.

 

La solidarité entre les catégories sociaux-professionnelles est une valeur qui existe à la CGT et à Force Ouvrière.  

Pour ce qui est de la CFDT, les positions défendues par ce « syndicat » sont toujours plus proches des pouvoirs et toujours plus éloignées du monde des salariés.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FO 3M France - dans Actualité
commenter cet article

commentaires