Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 07:13

Ce mardi, se tenait un comité européen. Deux annonces ont été faites :
Premièrement : La fermeture d’une usines en Espagne.
Deuxièmement :3M recherche un repreneur pour l’usine de Cluses. Si cette solution ne pouvait se réaliser, alors l’usine de Cluses pourrait fermer.

Il semble que des tentatives pour reprendre l’usine se soient déjà soldées par des échecs.

3M explique sa stratégie par le changement de marché entre la technologie cuivre et le passage à la fibre. On ne peut que constater qu’en termes de stratégie industrielle, c’est justement à cause d’un manque de stratégie que ce type de résultats arrive, et chaque fois, ce sont les salariés de base qui en sont les victimes.

Dans une entreprise ou tout est devenu un coût, la recherche d’adaptation au marché en est devenu un. Aussi, 3M préfère investir en achetant des entreprises innovantes plutôt que dans l’adaptation de ses propres produits à l’évolution du marché.
Rangez les étendards « 3M Innovation », il n’y a plus rien à voir.

C’est une stratégie de vampire. 3M achète (Pouyet, était un leaders de son marché), 3M saigne pour remonter le plus de dividendes puis 3M jette la dépouille au plus offrant.

Nous imaginons sans peine le sentiment que peuvent ressentir en ce moment les salariés de Pouyet.

L’Europe de 3M, C’est aujourd’hui 67 sites industriels.

A termes, 3M veut en garder 45 !  La liste des fermetures va donc s’allonger dans les mois à venir.

3M Chadderton Angleterre 125 personnes

EMFI SK Slovaquie arrêt des activités : site de production - centre de distribution et bureau des ventes.

3M Purification Arrêt des activités à Ligacon 15 personnes

Cluses 68 personnes

Pamplona 62 personnes

On ne déplore que des victimes dans la 3M du bas, les dirigeants si visionnaires, si bien payés pour cela, étant toujours préservés.

Partager cet article
Repost0

commentaires

O
3M Villebon... Le siège de Pouyet... CUNO Les Attaques... Pouyet Cluses...
Derrière ces noms de sites, combien de désespérance, combien de drames sociaux, de famille bousculées, balancées dans le chômage et la précarité.

La logique financière de 3M, comme toute logique financière, ne connaît pas de place pour l'Humain, elle ne connaît pas le rôle social du travail, elle jette ses salariés comme elle vide ses poubelles, sans état d'âme... Ils me font honte tous ces pantins friqués. Les gominés tirés à quatre épingles, dans leurs costards de fossoyeurs.

Eux ne sont jamais sur la sellette, ils se protègent les uns les autres, avec leur réseau de clones aussi mauvais qu'eux qui peuplent les entreprises, les mêmes études, les mêmes modèles, les mêmes références économiques... Des patrons de soie, juste bon pour s'essuyer comme disait Coluche...

F&F, 3M Beauchamp... Peut être les prochains....
La liste n'est pas close... Combien de morts sociales à venir ? Combien de cols bleus, de petites mains, de techniciens consciencieux iront encore grossir les flots du chômage de masse pendant que l'élite de 3M se gave d'actions et de rémunérations honteusement gagnées sur la sueur et le travail des autres ?

Ceux du haut et ceux du bas. Vision Orwellienne des choses ou vision éclairée de la réalité ?
Il faudra souffler fort sur les braises de ce monde pour qu'il se transforme en cendres et que nos belles élites brulent, submergées par la colère des plus faibles certes, mais des plus nombreux...
Répondre
S
en ce jour du 9 juin 2015 une annonce à été faite sur le site de Cluses nous sommes la n°2 a fermer définitivement pas de repreneur .comme 3M ne veut que du bénéfice les cartes sont jeter 65 personnes sur le carreaux .
Répondre
S
Je travail sur Cluses,nous sommes entierement d 'accord c'est le manque que dis je le souhait de ne pas avoir de stratégie qui nous a conduit là.
3M nous a acheté alors que nous étions juteux nous a pressé au maximun .Des investissement mon oeil ,ils nous ont déliberemment laissé mourrir .Récupérer le plus d'argent en investissant le moins possible voilà la seule stratégie que connaît 3M.Nous plaignons déjà tout les nouveaux et futurs site que cette machine à fric va engloutir et qui à moyen ou court termes subiront le m^me sort.
Répondre
F
Ce constat est alarmant et les salariés des sites de F&F Mâcon et Bourg en Bresse commencent à ressentir un malaise grandissant au regard de la stratégie de 3M ! Aucun investissement et baisse constante des effectifs sans remplacement (transfert de Mâcon sur Bourg, départ à la retraite et démission),sur le site de Mâcon, politique salariale aggressive, sauf pour certains cadres (Codir et +) qui se sont vus octroyer une scandaleuse prime de fin d'année 2014 sur le volume de plaques atteint voir dépassé alors que l'ensemble du personnel ne touche plus de participation et d’intéressement... une pompe à fric est installée depuis 6 années en direction de Cergy ! Le climat se tend de plus en plus !