Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2019 6 05 /01 /janvier /2019 17:33

... s'oppose aux mensonges des gouvernants français qui voudraient privatiser le rail.

L'émission "comme un bruit qui court" sur France Inter revenait en mars 2018 sur la volonté du gouvernement de privatiser des pans du rail français alors que le constat anglais démontre tout le mal que les britanniques subissent et que majoritairement, ils sont pour une re-nationalisation du rail.

Pour avoir un débat, il faut avoir accès à des sources diversifiées et à des faits.

Voilà bientôt 25 ans qu’une vingtaine de compagnies privées se partagent le réseau sans réelle concurrence ; et le bilan est assez catastrophique : outre les lignes surchargées, les tarifs y sont jusqu’à 6 fois plus chers qu’ailleurs en Europe. 

Ici des mots d’ordres comme « We own it » (« Ca nous appartient ») ou « Bring Back British Rail » en faveur d’une re-nationalisation des chemins de fer rassemblent 76 % d’opinions favorables, si bien que même Jeremy Corbyn l’a repris dans le programme de l’opposition Travailliste.

Une occasion pour nous d’aller juger sur pièce les promesses de la libéralisation, alors même que la législation européenne oblige la France à ouvrir son réseau de chemin de fer à la concurrence au plus tard en décembre 2019.

émission à écouter ici

Cela change de la messe néo libérale voulu par l'Europe et dite tous les soirs aux journaux de 20h...
 

Partager cet article

Repost0

commentaires