Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2018 3 24 /01 /janvier /2018 23:34

Ce génie de l'industriel, ingénieur en génie mécanique, diplômé de l'INSA est arrivé à 3M en 1995.

Il rejoint 3M Santé en 1998 et prend la direction de la production des aérosols en 2000... (ils seront délocalisés par la suite...)...

En 2002 il est chef de projet 6 sigma.

En 2004, il devient Directeur des techniques industrielles du site de Cluses... (Site fermé depuis...)

En 2008 il quitte 3M pour la Chine dans une société Autrichienne.

En 2011, il revient à 3M France en tant que Directeur industriel et membre du comité de Direction.

En 2015, il part aux USA pour la branche automobile... Son successeur obtient son 16ème postes à 3M... (un cumulard aussi)

Le 1er février 2018, il reviendra en Europe et sera officiellement nommé à un autre poste....

Quelle est la valeur ajoutée de ces personnages qui changent de poste tous le 2, 3 ou 4 ans ?

Pour la carrière, c'est certainement très rémunérateur, mais pour l'entreprise et les salariés ?

La santé des sites qu'il a eu sous sa coupe en dit long... Les élus se souviennent de l'enquête RPS de Technologia ou ce Directeur se disait hyper sensibilisé sur le sujet... On ne l'a vu qu'à la première réunion...

Pendant que des centaines d'emplois disparaissent à 3M, ces gens là continuent de se promouvoir les uns et les autres, dans l'entre soi des bénéficiaires de la mondialisation heureuse...

Une vraie image du principe de Dilbert :

Wiki :

Le principe de Dilbert, s'énonce ainsi : « Les gens les moins compétents sont systématiquement affectés aux postes où ils risquent de causer le moins de dégâts : ceux de managers. »

Si le principe de Peter garantissait qu'un dirigeant incompétent serait compétent s'il occupait le poste d'un de ses subordonnés, dans une entreprise dilbertienne au contraire, les dirigeants sont ceux qui étaient les plus mauvais aux postes subordonnés. En particulier, ils ne comprennent rien à la technologie et manquent de bon sens dans les cas les plus graves.

Réciproquement, les employés les plus compétents ne sont en aucun cas promus, car irremplaçables à leurs postes actuels

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires